endurance-info.com
http://archive.endurance-info.com/forum/

Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?
http://archive.endurance-info.com/forum/viewtopic.php?f=5&t=644
Page 1 sur 68

Auteur:  Rforce [ 15 Mai 2010, 13:19 ]
Sujet du message:  Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

Un sujet sensible qui est abordé dans pratiquement tous les salons, puisque nous retrouvons les GT dans la majorité des championnats représentés sur le site de EI.

Sans revenir sur les raisons (responsabilités partagées entre la FIA/SRO et l’ACO) qui ont amené que le GT actuel est devenu assez incohérent et compliqué avec 4 catégories dont trois (GT1, GT2 et GT3) séparées par seulement 3 secondes, on s’attend courant 2010 à ce que les organes dirigeants (FIA, SRO, ACO, IMSA, …) et les constructeurs prennent de bonnes décisions pour la sérénité future et l’harmonie du petit monde du GT. Par contre, il me semble que pour l’instant, les dernières déclarations de certains responsables des branches sportives de marques automobiles sèment plutôt la confusion et ne vont pas forcément dans la voie de la cohérence :

Mario Theissen (BMW) voudrait que la marque munichoise arrive en DTM dès 2012 avec une nouvelle réglementation permettant également de rouler aux USA et en Asie (qui sont de gros marchés pour BMW) : mais dans quels championnats ? ALMS ? Il existe déjà une réglementation aux USA (GT2). Asian le Mans Series ? Idem avec le GT2, avec en plus pour l’instant le GT1. SuperGT ? A condition que les japonais soient en accord avec cette réglementation et le pays du soleil levant n’est pas non plus la Chine avec ses 1.3 milliards d’habitants.

On savait Porsche et Ferrari assez réticent au sujet du nouveau World GT1 et le patron de Porsche Motorsport, Hartmut Kristen le confirme avec le non intérêt de la marque de Stuttgart pour cette catégorie. Il dit également la chose suivante : « il n’est pas nécessaire d’avoir du GT1, du GT2, du GT3 et du GT4 et nous avons toujours été favorables à une catégorie unique, et tous les constructeurs présents en GT2 étaient de cet avis ». J’aimerais juste que M. Kristen explique pourquoi à ce jour, ce n’est pas le modèle de la classe GT2 qui est engagé en VLN, mais la nouvelle 997 GT3 R de la catégorie GT3, que Porsche a mis des pilotes usines en FIA GT3 (Ragginger et Holzer) et que le plus gros marché pour Porsche Motorsport est actuellement la classe GT3 avec une bonne quinzaine de voitures vendues pendant l’intersaison. Pour quelqu’un qui est un fervent défenseur du GT2 et qui est opposé à la croissance des 3 autres catégories, M.Kristen a fait des choix strictement opposés à ses propos.

Pour Ferrari, encore beaucoup d’interrogations, même si le projet prioritaire est la F458 GT2, avec peut-être une remplaçante pour la MC12 en GT1 pour 2012 (Ferrari ou Maserati).

Pour Aston Martin, également encore beaucoup d’incertitudes. Le plus gros projet futur de Prodrive sera certainement la Mini WRC avec en plus un projet GT pour Aston Martin afin d’être en accord avec la philosophie marketing de la marque anglaise. Du fait que cette dernière est représentée actuellement autant en GT1, GT2, GT3 et GT4, quels seront les choix futurs par rapport à toutes ces catégories ?

Pour Mercedes, on sait qu’ils vont arriver en 2011 en GT3 et qu'ils ont évoqué un éventuel engagement en GT1 à partir de 2012 avec la SLS.

Idem avec McLaren qui veulent promouvoir leur nouvelle MP4-12C ? Le GT3 serait également une plateforme parfaite pour leur voiture.

Quand sera-t-il pour Lexus avec la LFA et Audi avec une R8 GT1 ?

Stéphane Ratel disait encore récemment pour le GT1, qui serait plutôt satisfait d’avoir un mix entre des constructeurs privés (Matech, Reiter) et des usines (Nissan) concernant les voitures disponibles pour le GT1, ce qui permettrait une bonne stabilité sur le long terme (un peu comme en GT3).

Pour résumé à ce jour, nous avons une catégorie en pleine croissance (GT3), qui voit l’arrivée d’un ou deux constructeurs par saison, qui est présente dans une multitude de pays et qui réunit des plateaux entre 20 et 30 voitures à chaque course avec des coûts d’exploitation mesurés. On retrouve aussi un GT4 pas très intéressant pour le public mais qui doit correspondre à une certaine demande, ainsi qu’un GT1 et un GT2 dont l’avenir semble encore bien nébuleux ou du moins plutôt divergeant. Affaire à suivre...

D’un point de vue personnel, il ne me semblerait pas insurmontable de fondre ces deux dernières catégories ensemble (surtout que la base de leur réglementation est identique) afin d’avoir de super GT (freins carbone, grosses brides, package aéro plus radical) qui se distanceraient des performances des GT3 et qui proposeraient un beau panel de marques et une seule catégorie de GT de référence pour le World GT1, LMS, ALMS et Asian le Mans Series. Alors, rêvons un peu 8-) :

Aston Martin Vantage V12
Audi R8
Corvette ZR1
Ferrari 458
Ford GT
Lamborghini LP670
Lexus LFA
Mercedes SLS
McLaren MP4-12C
Nissan GTR
Porsche 998 RSR

Après, si personne (FIA, SRO, ACO, constructeurs) ne veut y mettre du sien et lâcher un peu de lest, alors l’avenir du GT risquera d’être plutôt confus et conflictuel :roll: .

Auteur:  Nologo [ 15 Mai 2010, 13:44 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

Pesca 45 a écrit:
Si on enlève le problème des 3 catégories en 3s on s'aperçoit que chacune des 4 catégories a un sens. ;) Peut être pas besoins d'en supprimer finalement....


Sauf dans les séries Le Mans où il faut ausi "intercaler" des protos comme le LMP2 2011 et le LMPC sensés être moins rapide qu'avant... d'ou la véritable difficulté.

Sinon, vraiment désolé d'intervenir dans Eau Rouge! :| :roll: :mrgreen:

Auteur:  Nologo [ 15 Mai 2010, 14:03 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

Rforce a écrit:
Après, si personne (FIA, SRO, ACO, constructeurs) ne veut y mettre du sien et lâcher un peu de lest, alors l’avenir du GT risquera d’être plutôt confus et conflictuel :roll: .


Perso, je sens que c'est un peu tard de concilier quoique se soit. Difficile de faire marche arrière pour SRO concernant le GT1, quel est ensuite l'intéret de l'ACO de céder sur le sujet étant donné que 4 grands constructeurs les suivent sur le GT2.
Nan, franchement sans être pessimiste, je vois pas trop d'issue favorable à ce conflit de catégorie GT, les legislateurs sont aller trop loin maintenant pour reculer.
Chaque organisateur risque de camper sur ses positions réglementaires et cela debouchera, si ce n'est déja fait, par une guerre plus ou moins déclarée.
Concernant, les séries Le Mans, je serais favorables de garder uniquement la catégorie GT2 (cahier des charges à respecter sans balance de performances) mais en autorisant des gommes plus larges et une liberté aéro moins restrictive que les règles atuelles. J'irais bien jusqu'a autoriser plus de puissance mais cela risquerait certainement de faire grimper les côuts de la catégorie.
Enfin je renomerais, chose importante, cette catégorie en GTO ou GTS (si le nom n'est pas déposé).

Bon si SRO ou l'ACO veulent me consulter, je suis dispo pour des extras!! :)

Auteur:  Rforce [ 15 Mai 2010, 15:54 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

Nologo a écrit:
Perso, je sens que c'est un peu tard de concilier quoique se soit. Difficile de faire marche arrière pour SRO concernant le GT1, quel est ensuite l'intéret de l'ACO de céder sur le sujet étant donné que 4 grands constructeurs les suivent sur le GT2.
Nan, franchement sans être pessimiste, je vois pas trop d'issue favorable à ce conflit de catégorie GT, les legislateurs sont aller trop loin maintenant pour reculer.
Chaque organisateur risque de camper sur ses positions réglementaires et cela debouchera, si ce n'est déja fait, par une guerre plus ou moins déclarée.
Concernant, les séries Le Mans, je serais favorables de garder uniquement la catégorie GT2 (cahier des charges à respecter sans balance de performances) mais en autorisant des gommes plus larges et une liberté aéro moins restrictive que les règles atuelles. J'irais bien jusqu'a autoriser plus de puissance mais cela risquerait certainement de faire grimper les côuts de la catégorie.

Mon post se voulait plutôt optimiste, mais je suis assez d'accord avec toi, les deux parties (SRO & ACO) sont allés plutôt loin dans leurs choix et leurs concepts pour un retour en arrière. Je doute que Stéphane Ratel abandonne quoi que ce soit sur le GT3, qui est pour l'instant une réussite, ainsi que pour le World GT1, projet qu'il rêvait de mettre en place depuis des années. Idem pour l'ACO qui a l'appui de plusieurs gros constructeurs pour le GT2, même si ce n'est pas le grand amour entre ces derniers (conflit réglementaire entre Ferrari, Porsche, Aston Martin, BMW et Corvette) et que l'avenir de certains dans la catégorie GT2 n'est pas garanti (BMW et Aston Martin).

On semble plutôt se diriger vers le statut quo des 4 catégories avec des constructeurs (usines ou privés) proposant plus ou moins de produits pour les différentes classes en fonction de leurs besoins stratégiques, marketing et financiers. De plus, les championnats regroupant des GT seront suffisamment différents (sprint et endurance) avec des avantages et des inconvénients pour attirer des clients potentiels avec des objectifs différents.

Maintenant, que va faire l'ACO avec les GT1 ? Je ne suis pas encore convaincu qu'ils vont supprimer cette classe et risquer de se priver de Nissan, Ford, Aston Martin, ainsi que d'Audi et Mercedes en cas d'arrivée en GT1 en 2012...

Auteur:  Nologo [ 15 Mai 2010, 16:18 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

Pesca 45 a écrit:
Tes interventions comme celles des autres ne me dérangent pas, temps que ce n'est pas pour dire le GT1 et le GT3 c'est de la merde, vive le GT2, SRO a foutu sa merde ! ;) ;)


Bon..., sans aucune aggressivité de ma part, voici ma réponse.
Premièrement ce n'est pas à toi de me dire ce que je dois écrire sur le forum.
Deuxio, je ne me suis jamais exprimé comme tu le fait plus haut donc je te laisse propriétaire des mots utilisés ci dessus.
Tercio, même si nous sommes dans "Eau Rouge" et même si je ne suis pas "supporter" du GT1, je revendique, si j'en ai envie, le droit de commenter (avec des arguments bien sûr....) les championnats du giron SRO que cela plaise ou non.

A bon entendeur et revenons au sujet qui est plus qu'intérréssant.

Auteur:  Subaru WRX STi [ 15 Mai 2010, 16:31 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

foutez moi le GT4 dehors pour commencer :mrgreen: même si cette classe est loin d'être une menace comme les 3 autres regroupé en 2-3 secondes :roll: :?

Auteur:  Subaru WRX STi [ 15 Mai 2010, 16:37 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

hmmm, pour moi le GT4 Cup, c'est du Gran Turismo ou Forza Motorsport en réel :?

Auteur:  Nologo [ 15 Mai 2010, 18:49 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

Subaru WRX STi a écrit:
hmmm, pour moi le GT4 Cup, c'est du Gran Turismo ou Forza Motorsport en réel :?


Sauf que le GT4 est comme tu le dis, en dehors du problème actuel du GT.
PAr contre je l'ai déja mentionné mais le Continental Tire Sports Car Challege géré par le GrandAM a vraiment de la gueule avec un plateau varié et de belles voitures très bien decorées, ce qui change drôlement de l'austérité européenne.

Auteur:  yom23 [ 15 Mai 2010, 18:57 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

Peut-on imaginer que l'hybride comme l'a fait Porsche puisse être une piste pour le futur du GT...?
les autres constructeurs tels que Ferrari, Corvette ou BMW souhaiteront-ils se lancer dans cette voie....?

Auteur:  LaurentM [ 15 Mai 2010, 21:58 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

Allez vous connaissez ma passion pour le GT et je vais vous donner ma version. Il est clair que 4 catégories GT et un tas de championnats c'est trop !

GT4 : Le hic est que la série ne décolle pas vraiment avec un tas d'autos homologuées mais peu de prétendants. Où sont les Jaguar attendues ? La catégorie est certes moins chère, mais elle s'apparente plus à des autos de série. Vous me direz, c'est le but recherché : courir pour "pas" cher ! Pourtant les courses sont animées. Faire rouler ces autos aux 24 Heures de Spa n'est pas forcément une mauvaise idée car pour les avoir vu rouler aux 24H de Dubai, elles ne sont pas ridicules.

GT3 : Pour moi, la catégorie se porte bien du fait des championnats nationaux : France, Allemagne, Angleterre. Je serai plus sceptique sur le Championnat d'Europe avec un nombre d'autos en nette baisse à Silverstone. Selon moi, les pilotes vont préférer à l'avenir se cantonner à leur championnat national, même s'il n'y a pas la possibilité de rouler sur des circuits européens. De plus, la catégorisation des pilotes est toujours un problème : or, argent, bronze. Certains duos ne sont pas forcément dans l'éthique de la série. N'oublions pas aussi que sortir 300 000 euros pour une GT3 n'est pas à la portée de tout le monde. Et l'arrivée de la SLS pourrait faire flamber les prix. Alors be careful à ne pas dégoûter les équipes qui veulent rouler en European GT3.

GT2 : LMS et ALMS ok, mais quid du reste ? GT Open ? Oui mais les autos sont trop peu nombreuses ou alors il faudrait réunir GT Open, Italian GT et Spanish GT. Un vrai championnat du monde GT2 aurait eu de la gueule c'est certain. Vous prenez : Aston Martin, Ferrari, Porsche, Panoz, Spyker, Lamborghini, Ford, etc... Toutes les plus grandes marques sont impliquées (je ne parle pas de la Jaguar qui pour moi reste juste une évo du modèle de route). Au lieu de ça, on a divers championnats plus ou moins relevés avec des autos en fin de vie (exceptée l'Aston Martin Vantage).

GT1 : On aime ou on aime pas ! Perso j'aime mais j'attends de voir l'avenir. Pour le moment, nous ne sommes qu'à deux nouvelles autos et des anciennes GT1. Un Championnat du Monde se doit d'être la crème des crèmes et là nous avons des équipages qui changent au fil des courses et il devient compliqué pour un spectateur qui souhaite s'intéresser de comprendre. Les 24 autos sont bien là et on ne peut que féliciter Stéphane Ratel et son équipe. Pour moi Stéphane a toujours été un visionnaire et pour le moment son championnat a su résister à ses détracteurs. Reste maintenant à convaincre d'autres marques et fidéliser. Pour le moment le gros point négatif vient d'une balance de performance un peu zarb. Ok il était prévu de finaliser après trois meetings. Mais bon, certaines équipes ont déjà perdu de gros points. Je pense notamment à Mad Croc ou Swiss Racing Team. Les équipes et les pilotes sont loin d'être des manches mais pour le moment ça ne veut pas rigoler.

Autre problème, le lest ! J'ai déjà donné mon avis sur la question et pour moi le handicap temps est préférable. Reste aussi le souci des déclassements à répétition. Bon selon moi c'est plus un avantage qu'un handicap car au moins on sait que les commissaires sont intransigeants. Selon Stéphane Ratel a passé avec succès le premier examen de passage. Sur le bulletin scolaire, on pourrait mettre : Doit poursuivre...

Quant aux GT1 au Mans, elles ont bien entendu leur place. Ce qui est incohérent, c'est comment elles sont bridées. Faut pas me dire que ce sont les pilotes qui se traînent, mais les autos qui n'avancent pas. Allez faire comprendre ça au gars qui vient voir une course une seule fois par an en juin. Il va se dire quoi : "ben c'est quoi ces caisses ? Les pilotes sont à l'arrêt et ils se font tapés par les GT2". Et vous croyez réellement que le gars en question va ensuite suivre le World Championship GT1. Point sûr... Et si en plus, cette fameuse m***** d'ECU s'y met, alors là on ne s'en sort plus.

Personnellement, j'aime le Championnat du Monde GT1 et d'Europe GT3. Peut-être aussi parce que j'ai une culture plus GT que proto. C'est chaque fois pour moi un plaisir d'aller sur les meetings. J'aime les autos, l'ambiance, l'organisation, la qualité des structures. Mais bon je ne suis ni pilote ni équipe et je dis là aussi attention à ne pas dégoûter les nouveaux arrivants avec du poids et une balance de performance. Vu le prix pour développer une GT1, pas sûr que les marques acceptent. Prenez ce que m'a dit Martin Bartek à propos de la Ford GT : Cela ne sert à rien de faire une auto ultra aboutie et la plus performante possible car elle sera ensuite bridée.

Selon moi, un Championnat du Monde GT1 a sa place, sans le moindre problème mais je l'aurai ouvert aux Supercar. Et là mes amis, imaginez le truc de malade. Des grosses caisses à vous faire saliver. Les Supercar font rêver. Il suffit de les fiabiliser, mettre quelques appendices aéro et En Avant Guingamp. Vous pouvez même laisser les GT1 actuelles. Moi je veux voir une Ferrari 599 GT1 se battre contre une Audi R8 GT1, avec une Maserati MC12, une Gumpert Apollo, une Aston Martin DB9, une Porsche 918, une McLaren MP4-12C, Lexus LF-A ou la future Lamborghini. Vous rajoutez une dose d'exotisme avec une Véritas ou une Koenigsegg et le tour est joué.

En tout cas, je peux dire que pas mal de pilotes non typés GT regardent de près le Championnat du Monde GT1 et que certains m'ont bien confirmé l'envie de faire un one shot dès cette année.

Un autre problème : la "guéguerre" entre ACO et SRO. Pour avoir un règlement commun il aura fallu attendre combien de temps ?

Evidemment, les grincheux vont rappeler que le FIA-GT ce n'est pas de l'endurance. Et alors ? On s'en tape du moment que c'est animé. On me demande souvent pourquoi je fais des milliers de km pour aller voir du FIA-GT. C'est bizarre car l'an passé on ne me le disait pas. Pourtant les manches faisaient 2h et now 2x1h, donc 2h avec deux départs et deux vraies courses. Et qu'on ne vienne pas me dire que le championnat ne réunit pas de spectateurs : 15 000 sur le WE au Castellet pour les 8h et près de 15 000 à Abu Dhabi où soit disant il est inutile de courir.

N'oublions pas aussi que le VLN prend de l'ampleur et à mon avis il faudra suivre de près avec Audi, BMW, Mercedes et Porsche. Pour le moment, c'est 100% allemand mais on ne sait jamais...

Auteur:  512lm [ 15 Mai 2010, 22:24 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

heu......
moi j'fais partis des grincheux...... :evil:
mais j'irais les voirent au Castellet en juillet !!! :D :D ;)


EDIT....
je pense que les grincheux comme moi .... :D
Préféreraient voirent ces autos exclusivement en endurance, pour le sprint, il existent déjà des championnats qui marchent raisonnablement bien ;)
Donc pour moi, ce championnat du monde GT1 fait un peu "batard"...... :?
Mélange d'endurance (autos) avec du sprint (2x 1heure)


Mais j'irais quand même au Castellet :D

Auteur:  Nologo [ 15 Mai 2010, 22:40 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

LaurentM a écrit:
Prenez ce que m'a dit Martin Bartek à propos de la Ford GT : Cela ne sert à rien de faire une auto ultra aboutie et la plus performante possible car elle sera ensuite bridée.


Je pense que tu met le doigt sur l'un des problème évident du GT1.
Cet état de fait est difficilement concevable pour un constructeur qui veut se donner les "moyens de réussir". Cette notion ainsi que celles comme l'expertise, la performance et le savoir faire, qui sont l'essence même d'un "engagement constructeur", disparaissent totalement avec une telle réglementation. De plus aller expliquer tout cela au directoire d'un constructeur, c'est mission impossible...

Auteur:  Subaru WRX STi [ 15 Mai 2010, 22:44 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

pour l'European GT3, peut etre aussi SRO se tire "des" balles avec les succès que connaissent leurs championnats nationaux : FFSA GT, ADAC GT Masters, le British GT qui commence a s'en sortir, et on peut ajouter le Belgian GT, donc forcement ça nuit a la série européenne, mais y'a aussi le GT Open que j'aime pas du tout, qui pique des teams, repend le règlement en renommant ça GTS pffff

Auteur:  Rforce [ 15 Mai 2010, 23:36 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

Nologo a écrit:
LaurentM a écrit:
Prenez ce que m'a dit Martin Bartek à propos de la Ford GT : Cela ne sert à rien de faire une auto ultra aboutie et la plus performante possible car elle sera ensuite bridée.

Je pense que tu met le doigt sur l'un des problème évident du GT1.
Cet état de fait est difficilement concevable pour un constructeur qui veut se donner les "moyens de réussir". Cette notion ainsi que celles comme l'expertise, la performance et le savoir faire, qui sont l'essence même d'un "engagement constructeur", disparaissent totalement avec une telle réglementation. De plus aller expliquer tout cela au directoire d'un constructeur, c'est mission impossible...

Pour la balance de performance, une confusion est faite entre le modèle appliqué en GT3 et en GT1. Dans la petite classe, la réglementation technique est assez large ce qui permet aux constructeurs et préparateurs d'avoir une certaine marge de manoeuvre pour proposer à la FIA un modèle qui doit correspondre à l’esprit de la classe. Par la suite, une balance de performance permettant de réguler le niveau est appliquée (poids, taille des brides, hauteur de caisse, régime moteur, etc.).

Pour le GT1, au contraire, il existe une réglementation technique complète (258-2009) qui a été utilisé par Matech, Nismo et Reiter pour construire leur GT1-2010. Simplement, du fait qu’il a fallu accepter encore pour deux saisons supplémentaires les 3 anciennes GT1-2009 (qui ont toutes reçu un kit downgrade), un système de balance de performance jouant principalement sur le poids et les tailles de brides est apparu afin d'équilibrer les différences de conception entre les nouvelles et les anciennes GT1. Toute nouvelle GT1 devra être construite sur la base de la réglementation en vigueur.

Par rapport au système de balance de performance du GT3, il n'a pas l'air de trop géner les conseils d'administration d'Audi, de Porsche, d'Aston Martin, de BMW, voir de Ferrari et de Lamborghini de façon plus indirecte, qui proposent tous des voitures usines pour cette catégorie.

De plus, comme cela a déjà été abordé à plusieurs reprises, le système rigide du GT2 n'est pas non plus la panacée, puisque en ALMS un système de balance de performance a été mis en place pour la moitié du plateau afin d'avoir du spectacle (par exemple, la BMW M3 avec un moteur, des attaches de suspensions et une aéro non conformes et la Corvette avec un moteur également hors réglementation). Sinon, nous retrouvons en LMS et en ALMS, des structures qui abandonnent faute de résultat (Lamborghini ou Viper) ou des constructeurs à la rue depuis des mois et des années comme Spyker, Jaguar et même Aston Martin face aux deux mastodontes que sont Ferrari et Porsche qui ont investi des sommes énormes dans leur GT et qui ont également une réglementation aux petits oignons pour le 4.0L atmo.

Donc, je ne crois pas qu'il y ait un modèle parfait et visiblement pour l'instant, le GT3 a l'air de plaire au plus grand nombre (constructeurs, équipes et pilotes).

Auteur:  TDI-Power [ 15 Mai 2010, 23:50 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

Moi, j'aime pas le World GT1, mais je crois qu'au vu des performances des GT1 dans les courses d'endurance par rapport aux GT2, faut supprimer le GT1 en endurance !!! Ils sont en-dessous des GT2, au Castellet comme à Spa la première GT1 a fini derrière une ou plusieurs GT2. C'est illogique, vous imaginez une LMP2 gagner Le Mans ?

Auteur:  Rforce [ 16 Mai 2010, 08:49 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

LaurentM a écrit:
Allez vous connaissez ma passion pour le GT et je vais vous donner ma version. Il est clair que 4 catégories GT et un tas de championnats c'est trop...

Sur l'ensemble de ton post, je suis assez en accord avec toutes tes remarques ;) :

Stéphane Ratel a en mains deux belles catégories, mais rien n'est acquis surtout avec le World GT1. Il faudra trouver de la stabilité rapidement afin de rassurer de futurs constructeurs et participants, même si pour l'instant comme tu l'as dit, plusieurs pilotes ou teams (United Autosport par exemple) sont intéressés par le concept de ce championnat du monde GT.

Pour le GT2, cette catégorie doit également trouver de la stabilité (plus de balance de performance amenant des conflits entre les constructeurs) et surtout de nouvelles voitures, car certaines sont soit obsolètes (Ferrari et Porsche), soit disparaitront peut-être à fin 2011 (Aston et BMW) ou soit elles sont issues de petites structures (Spyker, Jaguar, Panoz) qui sont (ou seront) incapables de suivre le rythme de développement des grosses usines.

Reste le problème majeur soulevé dans de nombreux posts, à savoir le gap de performance entre les classes. Effectivememt, comme tu le décrit, le top serait d'avoir de super GT1 tournant, non pas 2 ou 3 secondes plus vite que les GT2, mais au minimum entre 5 et 6 secondes comme dans le passé. Cela ne semble pas impossible en augmentant la tailles des brides et en diminuant le poids par exemple. Pour les supercars pourquoi pas, après le but de SRO était de faire évoluer des GT1 pas trop technologiques avec des coûts de fabrication et d'exploitation mesurés.

En tout cas, personnellement, j'avais souci entre 2009 et 2010 de voir des GT1 se traîner sur la piste avec des bruits étouffés et je dois dire franchement, que je ne vois pas vraiment de différence entre une MC12 2009 et 2010 ou une DBR9 2009 et 2010 . De plus, les trois GT1-2010 sont nettement plus impressionnantes (looks, bruits) que les GT2 ou GT3 actuelles. Maintenant, même si SRO augmentait les performances des GT1 (ce qui serait un bien, surtout en LMS), on ne résout pas le problème GT2/GT3 avec des voitures à la performance similaire (on le voit ce week-end aux 24h du Nurburg), mais avec des différences de coûts allant du simple au double (la BMW M3 GT2 vaut le double du prix d'une Audi R8 ou d'une 997 GT3 R), sans compter les coûts d'exploitation qui sont à la mesure du prix des voitures.

Donc, il y a encore du pain sur la planche pour les législateurs... :?

Auteur:  Rforce [ 16 Mai 2010, 08:59 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

Pesca 45 a écrit:
Rforce, les BMW M3 GT2 qui courent sur la Nordschleife ont la même configuration que celles qui courent en LMS ?
Et les Audi R8 LMS et BMW Z4 GT3 ont la même configuration que celles du FIA GT3 ?

Pour la BMW M3, elle est en configuration IMSA et non ACO (LMS) et c'est d'ailleurs pour cela qu'elle n'est pas dans la même catégorie que la F430 qui est en SP7 (GT2), mais dans la classe prototype E1-XP.

Pour toutes les GT3, dont l'Audi R8, la Porsche 997 GT3 R et la BMW Z4, elles sont (à quelques kilos près) toutes en configuration FIA GT3. ;)

Auteur:  jb1981 [ 16 Mai 2010, 09:01 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

merci de l'info ;)

Auteur:  LaurentM [ 16 Mai 2010, 12:05 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

Rforce a écrit:
Pesca 45 a écrit:
Rforce, les BMW M3 GT2 qui courent sur la Nordschleife ont la même configuration que celles qui courent en LMS ?
Et les Audi R8 LMS et BMW Z4 GT3 ont la même configuration que celles du FIA GT3 ?

Pour la BMW M3, elle est en configuration IMSA et non ACO (LMS) et c'est d'ailleurs pour cela qu'elle n'est pas dans la même catégorie que la F430 qui est en SP7 (GT2), mais dans la classe prototype E1-XP.

Pour toutes les GT3, dont l'Audi R8, la Porsche 997 GT3 R et la BMW Z4, elles sont (à quelques kilos près) toutes en configuration FIA GT3. ;)


je dirais un sac de ciment en moins dans le coffre avant de l'Audi R8. :mrgreen:

Auteur:  Rforce [ 16 Mai 2010, 12:36 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

LaurentM a écrit:
Rforce a écrit:
Pesca 45 a écrit:
Rforce, les BMW M3 GT2 qui courent sur la Nordschleife ont la même configuration que celles qui courent en LMS ?
Et les Audi R8 LMS et BMW Z4 GT3 ont la même configuration que celles du FIA GT3 ?

Pour la BMW M3, elle est en configuration IMSA et non ACO (LMS) et c'est d'ailleurs pour cela qu'elle n'est pas dans la même catégorie que la F430 qui est en SP7 (GT2), mais dans la classe prototype E1-XP.

Pour toutes les GT3, dont l'Audi R8, la Porsche 997 GT3 R et la BMW Z4, elles sont (à quelques kilos près) toutes en configuration FIA GT3. ;)

je dirais un sac de ciment en moins dans le coffre avant de l'Audi R8. :mrgreen:

FIA GT3:
Audi R8 : 1'340 kg / plus de 500 CV / Limitateur à 7'500 tr/min au lieu de 8'500 tr/min
BMW Z4 GT3 : 1'200 kg / ~480 CV
Porsche 997 GT3 R : 1'230 kg / ~480 CV

VLN GT3:
Audi R8 : 1'350 kg / plus de 500 CV / Réservoir de 120 litres
BMW Z4 GT3 : 1'225 kg / ~480 CV / Réservoir de 100 litres
Porsche 997 GT3 R : 1'250 kg / ~480 CV / Réservoir de 100 litres

VLN E1-XP:
Porsche 997 GT3 R Hybrid : 1'375 kg / plus de 500 CV / Réservoir de 120 litres
BMW M3 IMSA : 1'250 kg / ~470 CV / Réservoir de 100 litres

;)

Auteur:  LaurentM [ 16 Mai 2010, 12:49 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

Ben c'est bien ce que je disais, un sac de ciment en moins en GT3. :mrgreen:

Auteur:  jb1981 [ 22 Mai 2010, 08:59 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

Bon allez je comptais donner mon avis mais je n'ai toujours pas eu le temps de le faire. Là je prend 10min pour donner ma vision (complétement subjectif donc si ça ne plait pas à tous bah c'est mon avis mais c'est le but du topic 8-) )

GT1 : Au début d'année j'étais plus que septique sur la nouvelle catégorie GT1 et le lancement de championnat du monde, au final je dois dire que je suis agréablement surpris par la compétition et les voitures. Le seul bémol (déjà dis ailleurs) reste au sujet de la balance de performance dont je ne suis pas fan, je m'explique : pour moi un championnat du monde doit être le top en matière de course et donc la recherche de la performance sur les voitures aussi (mais ça entraîne l'avalanche des coûts). Or la balance empêche plus ou moins ce développement sur les voitures, j'aurais préféré un autre type d'équivalence mais bon, globalement au vu des courses, le résultat est satisfaisant (de toute façon personne ne sera jamais satisfait). Ensuite il y a le problème de l'exclusivité des GT1, certains ici juge que le GT1 devrait être réservé au world GT1 et ne pas être présent dans les série LM (les arguments sont tout à fait défendable ;) ) mon avis c'est que les série LM doivent pouvoir les recevoir, car dans le dernier (ou avant dernier) n° de LMR, une itw de Martin Bartek précise que la vente possible de ford GT1 pour les série LM leur permet d'entrevoir une rentrée financière. Si les voitures ne peuvent faire que le wolrd GT1 ça fait développer et construire une voiture de course pour au final ne pouvoir en faire courir que 4, et avec le temps je pense qu'il y aura des GT1 sur le marché pour remplir le plateau. Aujourd'hui les constructeur ne sont plus vraiment représenté (il y a quand même certain team très proche des usines....) et cela permettra peut-être aussi d'éviter la montée des coûts.

GT2 : Actuellement c'est là que on retrouve toutes les usines. Et on peut dire que ça marche car il faut voir la réussite en ALMS, des courses captivantes et une lutte au couteau, aux 24h ça va encore être une catégorie phare. Par contre, au vu de son évolution, elle était à l'origine la catégorie pour les privée (et le GT1 pour les usines) aujourd'hui nous en sommes arrivé à la situation inverse, mais après tout pourquoi pas (certains teams présent ne sont pas directement l'usine mais sont des teams satellites avec quand même des moyens techniques ou humains "donnés" par les constructeurs). Si les usines veulent bien rester en GT2 on garde la catégorie dans cette config.

GT3 : Avec le GT3 on trouve là une catégorie pro-am, la preuve est le classement des pilotes (platinum, or, argent.....) bon avec quelques incohérence dedans. Le but de cette catégorie, permettre a des gentlemen driver de se battre pour la victoire en partageant sa voiture avec un pro. Dans ce cas là, la balance de perf me parait totalement justifié, on fait des voitures différentes au perf proche et on fait des équipages homogènes en fonction des classement des pilotes.

GT4 : Beaucoup ici n'aiment pas cette catégorie. Pourquoi? (chacun ses choix après tout) pour moi il s'agit d'un échelon du GT et il pourrait s'apparenter à du GT de série. Il doit être réservé au gentlemen driver (ou bien au jeunes pilotes qui souhaitent découvrir le GT) qui souhaite courir avec une voiture qui ne demande pas beaucoup de développement, et il doit permettre d'être une porte d'entrée dans le monde du GT.

Voici mon avis sur l'existence des différentes catégorie GT, maintenant se pose la question des perfs entre les catégories aujourd'hui il y a les catégorie GT1 GT2 et GT3 très proche les unes des autres. A mon avis que les catégorie GT1 et GT2 soient très proches n'est pas très grave, car finalement les 2 catégories sont quand même dans la même philosophie, au jour d'aujourd'hui les GT2 sont un peu en retrais mais pourquoi pas les libéré un peu. Par contre je pense qu'il faudrait que les GT3 se trouvent un peu dérrière les GT2 et GT1. de l'ordre de 2 ou 3 sec, c'est à peu près l'écart qu'il y a entre GT1 et GT3 donc si on libère un peu les GT2......
Pour les GT4 rien à changer

Auteur:  R8 Gordini [ 22 Mai 2010, 10:29 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

Excellent Mr Ratel, lorsqu'il parle de la BMW M3 ! Ca me rapelle un peu (beaucoup même) le comportement de Maserati (donc Ferrari) avec la MC12. Sauf que dans le cas de la MC12, on ne sait pas pourquoi mais Mr Ratel a tout fait pour qu'elle soit homologuée en GT1.

BMW n'aurait donc pas le même poids sur la fédération que Ferrari ?

Auteur:  Rforce [ 22 Mai 2010, 13:23 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

Merci Laurent pour l'intéressante interview de Stéphane Ratel ;) .

Ce dernier a l'air plutôt confiant pour l'avenir de ses deux championnats phares, même si pour le World GT1, il est conscient que certains paramètres sont encore à optimiser (ECU par exemple) et de ce fait, il préfére attendre la fin de l'année 2010 pour tirer un bilan de cette première année de championnat du monde GT.

De plus, même si son discours est plutôt ferme par rapport à ses objectifs, M. Ratel reste tout à fait ouvert vis à vis de l'ACO concernant certains buts communs comme l'avenir du GT2 par exemple.

Auteur:  CerealKiller [ 07 Juin 2010, 12:10 ]
Sujet du message:  Re: Avenir du GT : GT1, GT2, GT3 et GT4 ?

jb1981 a écrit:
GT2 : Actuellement c'est là que on retrouve toutes les usines. Et on peut dire que ça marche car il faut voir la réussite en ALMS, des courses captivantes et une lutte au couteau, aux 24h ça va encore être une catégorie phare. Par contre, au vu de son évolution, elle était à l'origine la catégorie pour les privée (et le GT1 pour les usines) aujourd'hui nous en sommes arrivé à la situation inverse, mais après tout pourquoi pas (certains teams présent ne sont pas directement l'usine mais sont des teams satellites avec quand même des moyens techniques ou humains "donnés" par les constructeurs). Si les usines veulent bien rester en GT2 on garde la catégorie dans cette config.


Le constat est on ne peut plus clair de toute façon, il faut vraiment être aveugle pour ne pas voir la forme actuelle du GT2... Mais je poserais un bémol quand même que tu mentionnes avec le GT1... Plus il y aura d'usine et plus il y aura une course à l'armement, et malgré la présence de "privés" (moi je dirais que ça fait belle lurette qu'on a des semi-officiels), les couts vont monter, or, le GT2 n'a pas de championnat internationnal propre ou il tiens le haut de l'affiche (au mieux un statut de "2e catégorie" en ALMS), et la chute sera dure quand certains se rendront compte qu'ils dépensent beaucoup d'argent pour "pas grand chose" (càd pas la victoire au général) et qu'ils ne voudront pas continuer.

Pour moi le GT2 est dans une sorte "d'age d'or", à l'instar des catégories protos en ALMS il y a quelques années (avec, il est vrai, peu de quantité, mais une énorme qualité), or cette période ne durera pas éternellement.

Page 1 sur 68 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/