European Le Mans Series

Spa, Libres 2 : La Pescarolo n°16 prend l’avantage !

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Il aura fallu attendre les toutes dernières secondes de la deuxième séance d’essais libres pour voir Jean-Christophe Boullion hisser la Pescarolo-Judd n°16 en haut de la feuille des temps. Le Parisien a été crédité d’un 2.02.989 mn tandis que la Lola Aston Martin du Speedy Racing Team Sebah de Marcel Fässler venait de tourner peu de temps avant en 2.03.515 mn, soit 526 millièmes de plus. Le début de séance était dominé par une autre Lola Aston Martin, en l’occurrence celle de Tomas Enge, le Tchèque terminant 3ème des Libres 2. Quatrième position pour la seconde Lola /AMR de Darren Turner, qui pointe à plus d’une seconde. Le top 5 est complété par l’Audi R10 TDI du Team Kolles de Giorgio Mondini, 1.2 s. Suivent la Ginetta-Zytek du Team LNT de Robbie Kerr et la première Peugeot 908 HDi FAP de Simon Pagenaud. La seconde 908 termine à la 9ème place, entre les deux Courage-Oreca de Lapierre et Senna.

 

 

Lucchini - Lola Racing Box
Accrochage entre la Lola Racing Box n°29 et la Lucchini Raniero Randacci n°33

Lucchini - Lola Racing Box

Lamborghini Gallardo
Contact avec le rail pour Christophe Bouchut

Lamborghini Gallardo

Lamborghini Gallardo

Déjà en verve lors des essais de Barcelone, la Lola B08/80 du Racing Box n°29 de Francioni/G.Piccini/Ceccato a dominé la catégorie LMP2, en 2.08.590, avant que la Porsche RS Spyder du Team Essex ne prenne le meilleur en fin de séance. La Ginetta-Zytek pilotée par Olivier Pla prend quant à elle la troisième place. Les problèmes de boîte de vitesses rencontrés hier étant résolus, la Lola B08/80 du Speedy Racing Team Sebah s’est montrée aux avant-postes, avec le quatrième temps de Jonny Kane, qui précède la Zytek 07S du G.A.C Racing Team.

 

 

Le Team Luc Alphand Aventures a pris l’avantage en GT1, la Corvette C6.R de Clairay/Alphand/Goueslard précédant de plus d’une seconde la Lamborghini Murcielago IPB Spartak Racing de Peter Kox. A quatre secondes, on retrouve l’Aston Martin DBR9 du Jetalliance Racing de Müller/Lichtner-Hoyer/Gruber.

 

En GT2, si le début de séance a été dominé par la Porsche 997 GT3-RSR du Team IMSA Performance Matmut de Patrick Pilet, le Français a finalement été devancé par une autre 997 GT3-RSR, celle du Felbermayr Proton de Marc Lieb ainsi que par la Ferrari F430 du JMW Motorsport de Gianmaria Bruni.

 

Notons que la séance a été propice à plusieurs accrochages, avec également la sortie de deux drapeaux rouges, une premières fois à la 5ème minute suite à la sortie de la Lola Coupé Mazda /RML de Mike Newton (avant de l’auto endommagé), et la seconde à mi-séance après une sortie aux Combes de la Lamborghini Gallardo du Reiter Engineering, pilotée alors par Christophe Bouchut. Précisons enfin que la Ferrari F430 du Team Modena n’a bouclé que trois tours.

 

Les temps sont ici.

 

Laurent Mercier

 

 

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet