European Le Mans Series

George Howard-Chappell : « Le Mans, une course imprévisible »

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Disponibilité et célérité : deux traits de caractères qui siéent parfaitement à George Howard-Chappell, le directeur technique d’Aston Martin Racing, qui a levé quelques interrogations sur le futur du constructeur anglais.

 

Première course de la saison, première victoire pour la Lola-Aston Martin à Barcelone. Pour George Howard-Chappell, la course a été plus difficile ce weekend, d’autant plus difficile que la 007 est partie des stands, suite à un changement de moteur. En effet, lors de la séance de qualification, Tomáš Enge a effectué une jolie figure dans son tour rapide juste après l’épingle de La Source, mais contrairement aux apparences, le pilote tchèque n’y ait pour rien. Suite à la casse moteur, la 007 a perdu toute l’huile, qui s’est allégrement répandue sur ses pneus arrière.

 

Le weekend s’est tout de fois bien terminé avec une place sur le podium, un peu chanceuse, il est vrai. Bien que la 007 n’ai connu que quelques ennuis mineurs au cours de la course, sa position de départ l’a pénalisée et elle a longuement occupé la quatrième place. Ce n’est que lors de la dernière neutralisation que Tomáš Enge a pu gagner une place suite au ravitaillement de l’Oreca n°11, coincée au feu rouge au bout de la ligne droite des stands.

 

Pourtant, c’est remontée à bloc que l’écurie Aston Martin Racing est arrivée dans les Ardennes belges, après une séance d’essais “longue durée” concluante sur le nouveau circuit de l’Algarve : « Le test s’est très bien passé. Nous avons accumulé les kilomètres et découvert pas mal de choses techniques qui devraient nous aider pour Le Mans et pour mieux nous préparer. Nous allons à nouveau effectuer une séance d’essais à la fin du mois de mai. »

 

Il est évident que les 24 Heures du Mans sont le but ultime pour 2009 pour l’écurie britannique qui aimerait fêter dignement les cinquante ans d’une victoire Aston Martin dans la Sarthe : « Le Mans est une course imprévisible. Nous avons débuté le programme assez tard, mais je pense que nous sommes une bonne équipe et en plus, nous sommes très déterminés ! »

 

Déterminée, l’écurie l’est aussi à conquérir le titre des Le Mans Series après sa victoire à Barcelone : « Nous sommes très heureux d’avoir gagné, même si la chance nous a un peu aidés. C’est toujours satisfaisant de remporter une victoire quand il y a de la concurrence. »

 

Quand le sujet de la concurrence est abordé, celui de l’équivalence entre prototypes à moteur essence et prototypes à moteur diesel n’est jamais très loin : « Il est trop tôt pour tirer des conclusions sur la nouvelle réglementation concernant l’équivalence. Il faut attendre que Peugeot et Audi s’affrontent directement pour porter un jugement. »

 

La course de Spa aura sans doute apporté un début de réponse, même si George Howard-Chappell réserve encore sa réponse, tout comme pour l’implication d’Aston Martin dans le futur championnat mondial GT1 : « Pour le moment, nous écoutons ce que SRO (Stéphane Ratel Organisation) nous dit. Ce championnat nous intéresse, mais nous attendons de voir ce que vont faire nos principaux rivaux. »

 

Des incertitudes planent aussi concernant l’engagement d’Aston Martin Racing en Asian Le Mans Series et à Petit Le Mans : « nous aimerions y participer, mais pour le moment, rien n’est sûr. » En revanche, une troisième Lola-Aston Martin sera bien présente au Mans : une annonce dans ce sens devrait bientôt être faite.

 

Cécile Bonardel

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet