Le Mans Classic

Gregor Fisken s’illustre sur une Aston Martin DBR1.

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Si on a souvent vu Gregor Fisken dans des courses d’Endurance moderne et notamment aux 24 Heures du Mans, l’Ecossais est surtout féru d’historique. Il était en piste le week-end dernier au Mans Classic sur une Aston Martin DBR1 alignée dans le plateau réservé aux autos de 1957 à 1961. Il partageait le volant de l’auto avec le père de Nick Leventis avec à la clé une deuxième place finale. Ironie du sort, Carroll Shelby, Roy Salvadori et Ted Cutting (designer de l’auto) nous ont quittés il y a peu. Shelby/Salvadori se sont imposés aux 24 Heures du Mans 1959 avec la DBR1, ce qui reste à l’heure actuelle la seule victoire Aston Martin dans la Sarthe. Malgré quelques problèmes électriques, la DBR1 a tenu bon en dépassant les 250 km/h entre Mulsanne et Indianapolis. Gregor Fisken est ravi de cette expérience : « Ce fut un honneur et un privilège que de piloter la DBR1 ce week-end. Elle a une histoire incroyable si en plus on prend en compte les récents décès de Carroll Shelby, Roy Salvadori et Ted Cutting. C’était encore plus spécial. Pour moi c’est la meilleure voiture de sport de son époque équipée d’un moteur à l’avant, et à piloter elle est tout bonnement fantastique. Elle a très bien fonctionné durant les deux premières courses qui ont eu lieu dans des conditions très difficiles. »

 

Laurent Mercier

 

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet