Endurance Info

Flashback de l’été en images : LMS Nürburgring 2007.

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Vainqueur des deux premières manches Le Mans Series 2007, le Team Peugeot Total poursuivait sa moisson de succès au Nürburgring avec un doublé pour les 908 HDi FAP où Lamy/Sarrazin l’emportaient devant Gené/Minassian. La Pescarolo-Judd/Pescarolo Sport de Collard/Boullion se voyait reléguée à quatre tours et la Lola-Judd B07/17 du Charouz Racing à sept boucles. En LMP2, la victoire revenait à la MG-Lola/RML de Erdos/Newton devant la Zytek 07S/Barazi Epsilon de Barazi/Vergers/Ojjeh et la Lola-AER B05/40 du Quifel ASM Team de Burgueno/Amaral/de Castro. Fort d’une victoire à Valencia, le Team ORECA récidivait en Allemagne avec la Saleen S7-R de Ayari/Ortelli en devançant la Corvette C6.R/Luc Alphand Aventures de Policand/Goueslard/Alphand et l’Aston Martin DBR9/AMR Larbre de Gollin/Bouchut/Gardel. La DBR9 du Team Modena de Fittipaldi/Garcia était pour sa part disqualifiée pour un réservoir non conforme. La Ferrari F430 raflait la mise en GT2 avec le Virgo Motorsport (Bell/Simonsen) devant les Porsche 911 GT3-RSR Felbermayr-Proton (Lieb/Pompidou) et Farnbacher Racing (Werner/Ehret/Nielsen).

 

Très en verve en Espagne, le Swiss Spirit faisait l’impasse sur le Nürburgring tout comme la Courage LC75 du Noël Del Bello Racing. En revanche, la Corvette GT2 du Markland faisait son retour sans toutefois voir l’arrivée (boîte de vitesses). Chez Charouz Racing, on devait partir en fond de grille malgré le troisième chrono en qualifications, les brides étant trop larges. Même sanction pour le Racing For Holland de Jan Lammers avec l’utilisation d’un pneu non marqué en qualifications.

 

Laurent Mercier

 

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet