Divers

12H Sepang : victoire de la Ferrari du Clearwater Racing

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Au vu des qualifications, on pensait qu’on allait peut-être assister à un troisième succès consécutif dans la Merdeka Millenium Endurance Race 2013 – MMER, les 12 Heures de Sepang- du Petronas Syntium Team dont les deux Mercedes SLS GT3 avaient monopolisé la première ligne de la grille de départ.

 

En fait, il n’en a été rien, les Mercedes étant trahies par leur mécanique et n’étant pas à l’arrivée, et c’est une Ferrari 458,Italia, la n°7 du Clearwater Racing qui s’est imposée, avec un trio très international, composé de l’australien Craig Baird, du japonais Hiroshi Hamaguchi et du natif de Singapour Mok Weng Sun. Le Clearwater Racing est également basé à Singapour.

 

Baird, Hamaguchi et Mok Weng Sun ont par ailleurs battu avec 323 tours couverts le record de l’épreuve détenu depuis 2011 par la Mercedes SLS Petronas Suntium de Nobuteru Taniguchi, Masataka Yanagida et Dominic Ang qui en avaient bouclé 321.

 

Les GT italiennes ont dominé l’épreuve, la Lamborghini Gallardo n°23 du Lago Racing pilotée par Peter Kox, Roger Lago et David Russell terminant deuxième à six tours et la Ferrari 458 AF Corse de Mika Salo, Michele Rugolo et de Pasin Lathauras prenant la troisième place à sept tours des vainqueurs.

 

Le départ de la course avait été donné sous le soleil à midi heures locales, sur une piste parfaitement sèche.

 

Richard Lyons, qui avait été déjà le plus rapide lors des qualifications, prenait rapidement le commandement avec l’Aston Martin Vantage GT3 du Craft Racing, après avoir débordé dès le premier tour la Mercedes Petronas n°28 de Thomas Jäger.

 

Lyons conservait la première place au terme de la première heure de course,  avec un peu moins d’une vingtaine de secondes d’avance sur la Ferrari Clearwater, suivies de près par les deux Mercdes SLS PST et la Ferrari 458 AF Corse.

 

Lyons cédait ensuite le volant et lors de la deuxième heure de course la Ferrari AF Corse était à l’attaque et prenait le commandement devant la Mercedes n°28 et la Ferrari Clearwater.

 

La Ferrari AF Corse maintenait le rythme ensuite et après trois heures de course elle avait un tour d’avance sur les deux Mercedes PST, suivies dans le même tour par la Ferrari Clearwater et la Lamborghini du Lago Racing.

 

La Mercedes n°28 connaissait ensuite des ennuis mécaniques et perdait de nombreuses places, la Ferrari AF Corse restant en tête, devant la Mercedes n°1, revenue dans le même tour, et la Ferrari Clearwater, toujours en embuscade. La Mercedes n°1 était à son tour trahie par la mécanique et quittait les premières places, la Ferrrari AF Corse accentuant son avance sur la Ferrari AF Corse et la Lamborghini n°23. 

 

Changement de leader à mi-course, la Ferrari Clearwater ayant profité de quelques petits soucis de la 458 AF Corse pour prendre la première place, les deux Ferrari restant cependant dans le même tour, suivies à deux tours par la Lamborghini.

 

Le classement n’évoluait pas durant les deux heures suivantes, la Ferrari n°7 accentuant cependant son avance. Elle perdait à son tour un peu de temps au stand et la Ferrari n°3 revenait un peu plus au contact, les deux 458 étant séparées de 1’20” après neuf heures de course.

 

La dixième heure de course allait être fatale à AF Corse qui perdait huit tours à la suite d’un arrêt prolongé au stand. La voie était libre pour la Ferrari n°7 qui comptait désormais cinq tours d’avance sur la Lamborghini n°23 et huit tours d’avance sur la Ferrari 458 n°27 du Naza Nexus Racing, elle-même dans le même tour que la Ferrari AF Corse, quatrième.

 

Dès lors, Baird, Hamaguchi et Mok Weng Sun contrôlaient la course et n’étaient plus inquiétés ppur la victoire alors qu’après un beau duel avec la Ferrari n°27, Salo, Rugolo et Lathauras prenaient la troisième place.  Mok Weng Sun remportait ainsi son deuxième succès dans la MMER

 

 

Top 10 

1.Mok Weng Sun/Hiroshi Hamaguchi/Craig Baird (Ferrari 458 Italia GT3) 323 laps 

2. Roger Lago/David Russell/Peter Kox (Lamborghini LP560-4) 317 laps

3. Mika Salo/Pasin Lathauras/Michele Rugolo (Ferrari 458 Italia GT3) 316 laps

4. Adrian D’Silva/Earl Bamber/Alif Hamdan (Ferrari 458 Italia GT3) 316 laps

5. Darryl O’Young/Vuthikorn Intharaphuvasak/Siu Yuk Lung (Porsche GT3R) 314 laps

6. Katmusasa Chiyo/Wolfgang Reip/Mark Shulzhitskiy (Nissan GTR Nismo GT3) 308 laps

7. Jeffrey Lee/Marchy Lee/Adderly Fong (Audi R8 LMS Ultra) 306 laps

8. Jacky Yeung/Alex Yoong/Ashraff Dewal (Audi R8 LMS Cup) 303 laps

9. Frank Yu/Alain Jacques Gilbert Li/Richard Lyons (Aston Martin Vantage V12 GT3) 281 laps

10. Ren Wei/Sun Bo/Yang Xi/Wu Zhou (Audi R8 LMS Cup) 275 laps

 

Le classement complet est ici

 

Claude Foubert 

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet