Asian Le Mans Series

Jim Gainer : « Décrocher une invitation pour Le Mans 2010 »

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Parmi les 23 engagés de l’Asian Le Mans Series, figurent de nombreux teams japonais. Malgré la barrière de la langue, nous avons rencontré l’un d’entre eux, Jim Gainer. On se souvient que cette équipe était venue aux 24 Heures du Mans en 2005, avec une Dome. Habituée du Super GT, l’écurie fait son retour dans une série Le Mans. Et l’objectif est clair : revenir dans la Sarthe dès 2010 !

 

Notre périple nippon a commencé sympathiquement. Alors même que l’entraînement des changements de pilotes se déroulait, c’est en effet un petit comité du Jim Gainer qui nous accueilli pour répondre à nos questions : Toshishige Yamamoto, le Président, Yosuke Fukuda, le Responsable du Développement, et Nobutoshi Hirabayashi, l’interprète, sans qui cet article n’aurait jamais pu se faire !

 

Avant d’évoquer les projets de Jim Gainer, remettons les choses dans leur contexte : de l’épopée 2005, avec la Dome, il ne reste plus qu’une personne. A l’époque, il s’agissait d’une association entre Jim Gainer et Dome. Désormais, seule la bannière Jim Gainer est concernée. On l’a dit, le team est un concurrent régulier du Super GT, avec une Ferrari F430. Une F430 qui n’a rien à voir avec celle alignée en Asian le Mans Series. « La voiture présente ce week-end a été achetée début octobre, directement chez Ferrari Corse » précise Hirabayashi. « Après réception, nous avons effectué des tests à Suzuka. » Il faut savoir que l’acquisition de ce châssis était nécessaire, la F430 présente en Super GT étant foncièrement différente. « Il n’y a rien à voir entre les deux autos » confirme Fukuda. « En fait, tout est différent. J’ai personnellement réalisé l’étude de la voiture que nous engageons en GT300, y compris au niveau aérodynamique. »

 

Ferrari Jim GainerAvec cette Ferrari flambante neuve, Jim Gainer affiche de grosses ambitions pour les deux courses au programme de l’Asian Le Mans Series : « Notre but est de décrocher une invitation pour les 24 Heures du Mans 2010. Nous souhaitons de nouveau participer à cette épreuve et pour cela, nous voulons gagner ici à Okayama. Nous pouvons compter sur deux très bons pilotes, dont un a fait un test en F1 avec Toyota. »

 

Si l’équipe ne parvenait pas à obtenir cette invitation d’office, un dossier d’engagement pourrait être déposé. Mais plusieurs paramètres entrent en compte. « La meilleure manière d’aller au Mans, c’est de s’imposer en Asian Le Mans Series. Dans le cas contraire, nous étudierons la situation après la fin du Super GT, où nous sommes encore en lice pour le titre. Nous n’avons pas l’intention d’aller en ALMS ou en Le Mans Series en Europe. Si nous revenons au Mans, ce sera en GT2 et pas en prototype, compte tenu des futurs changements de réglementation. »

 

Il est vrai que le tout nouveau châssis devra être rentabilisé. Nous souhaitons à l’écurie Jim Gainer que cela passera par Le Mans, et nous la remercions pour sa disponibilité et sa gentillesse.

 

Propos recueillis par Anthony Megevand

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet