American Le Mans Series

RSR prépare sa Jaguar pour 2010…

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Si le mystère plane encore sur le plateau « Protos » de l’American Le Mans Series 2010, le « GT » est lui assuré de faire le plein, avec BMW, Corvette, Ferrari et Porsche. Face à ses grands constructeurs, représentés de manière plus ou moins officielle, Jaguar n’aura pas la partie facile. Le projet de RSR s’apparente davantage à celui d’une structure privée, mais le team de Paul Gentilozzi se veut ambitieux. Et pour cela, il compte bien mettre l’hiver à profit. (In English)

 

Après une brève apparition à Road Atlanta, avec quelques tours de démonstration synonyme de shakedown, la Jaguar XKR GT2 avait effectué des débuts timides en compétition, à l’occasion de la finale du championnat. A Laguna Seca, le bolide conçu par RSR n’avait pas fait des étincelles, aussi bien en performance pure qu’en terme de fiabilité. Toutefois, l’équipe ne doute pas du potentiel de sa monture. « Depuis l’annonce de notre partenariat avec Jaguar, nous avons été focalisés sur la mise en piste de la XKR GT2 » précise Paul Gentilozzi. « Désormais, nous pouvons nous concentrer à la rendre plus rapide et plus fiable. Nous avons le temps pour améliorer la performance de la voiture, que nous préparons pour les exténuantes 12 Heures de Sebring, qui donneront le coup d’envoi de notre programme 2010. »

 

Rappelons que RSR devrait engager à l’année deux Jaguar en ALMS. Les préparations de la saison prochaine ont d’ailleurs déjà débuté. Après Laguna Seca, le team a retrouvé sa base du Michigan, où toutes les datas enregistrées ont été analysées. C’est ensuite vers la soufflerie que s’est dirigée la XKR, où les ingénieurs ont pu avoir une confirmation des estimations faites en CFD. Les résultats ont alors été envoyés à Jaguar, où les simulations vont se poursuivre. En parallèle, le moteur AJ-133 est repassé au banc pour y poursuivre son développement.

 

La piste n’est pas mise de côté puisque RSR effectuera un test à Sebring d’ici la fin du mois, en compagnie de Yokohama. L’objectif sera bien entendu de travailler sur les gommes, que ce soi sur les composants ou la construction, afin que celles-ci conviennent au mieux à la Jaguar. Ces essais devraient être riche en enseignements pour les hommes de Paul Gentilozzi, dont l’auto n’a finalement que peu roulé. Au milieu de ce programme chargé, la XKR GT2 fera une apparition au Salon de Los Angeles, du 4 au 12 décembre. Autant dire que RSR ne va pas chômer !

 

« Lorsque vous êtes en pleine saison, il s’agit d’améliorer la performance pour la prochaine course » poursuit Gentilozzi. « Durant l’intersaison, il s’agit de tout améliorer. Pas seulement à propos de la voiture : c’est l’occasion de travailler sur l’équipement des ravitaillements et sur tout ce que vous n’améliorerez pas entre deux courses. La période est tout simplement aussi chargée. Cela demande un autre type de travail, et davantage de patience. Il n’y a pas de récompense immédiate : on ne va pas aller sur une course et gagner. On va aller à un test et améliorer la maniabilité, gagner quelques dixièmes sur la moyenne au tour. Mais du travail fait aujourd’hui, nous récolterons les fruits durant la totalité de la saison. »

 

Ce travail de l’ombre mènera RSR et sa Jaguar XKR GT2 jusqu’au Winter Test, qui se déroulera les 22 et 23 février. A ce moment là, nous en saurons déjà plus sur les qualités de la Jaguar. Il s’agira en effet d’un premier révélateur…

 

D’après le communiqué du team,

 

Anthony Megevand

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet