European Le Mans Series

Le Team Modena poursuit l’apprentissage de sa Ferrari.

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Présent depuis plusieurs saisons avec une Aston Martin DBR9 en GT1, le Team Modena a fait le pari de passer en GT2 avec une Ferrari F430 GTC. Engagé à l’année en Le Mans Series avec la paire Garcia/Mansell, le Team Modena sera également présent aux 24 Heures du Mans. Pour cette première journée d’essais, l’équipe britannique s’est attelée à rouler un maximum, comme nous le confie Michael Hinterberg, Directeur Sportif du team : « Nous avons beaucoup roulé mais nous n’avons pas cherché la performance. Avant de venir ici, nous avons roulé deux jours à Jerez afin de mieux comprendre le fonctionnement de l’auto et nous avons bien progressé ».

 

Si Antonio Garcia connaît bien le monde de l’Endurance, Leo Mansell fait pour sa part ses débuts : « Léo découvre beaucoup de choses ce week-end, comme le trafic en piste, les courts et les longs relais ainsi que le partage de la piste avec les protos. Il lui faut du temps pour s’acclimater ».

 

Quant à la décision de passer en GT2, Michael poursuit : « Lorsque nous avons pris l’engagement de passer en GT2, il n’y avait quasiment pas de GT1 qui devaient rouler cette année et nous n’avons pas de regret, même si maintenant plusieurs GT1 devraient être au départ. Puis notre Aston Martin DBR9 avait l’âge de la retraite (rire). Elle est actuellement exposée chez Prodrive. Pour nous, tout est différent, surtout pour les ingénieurs car ils ont moins de données au niveau de la télémétrie. C’est également un changement pour Antonio (Garcia) puisque hier matin il se trouvait lent dans la ligne droite mais la vitesse de pointe d’une GT1 n’est pas comparable avec celle d’une GT2 ».

 

Avec une escouade de Ferrari F430 au départ, « ce ne sera pas facile de s’imposer surtout que certains équipages sont très bien rôdés. Une chose est sûre, le niveau de la catégorie est très relevé. Nous n’avons pas plus de soutien de Michelotto que nos concurrents. Nous sommes conscients que nous avons une bonne auto équipée qui plus est en pneus Michelin. Je pense que nous serons très rapides en qualifications car Antonio est très rapide. N’oublions pas que cette saison, un point supplémentaire sera attribué au poleman ».

 

La Ferrari F430 du Team Modena terminait 4ème et 6ème de sa catégorie lors des deux séances du dimanche.

 

Propos recueillis par Laurent Mercier

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet