Divers

Techno-Classica à Essen : Le "Rétromobile Allemand"…

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Le 22ème Techno-Classica s’est refermée dimanche dernier (11 avril) à Essen en Allemagne et, à en croire les organisateurs, le marché de la voiture de collection se porte assez bien. Les dix-huit halls, soit plus de 110 000 mètres carrés, était tous remplis par les principaux constructeurs allemands – BMW, Porsche, Audi, Mercedes – par des marchands réputés, des clubs, ainsi que des maisons de ventes aux enchères – RM Auctions et Coy’s.

 

Les photos sont ici…

 

Porsche célébrait sa première victoire générale aux 24 Heures du Mans voici quarante ans, l’occasion pour l’usine de Zuffenhausen de sortir de son musée la voiture qui lui a valu ce triomphe pour l’exposer à Essen.  Le 14 juin 1970, Hans Herrmann et son coéquipier Richard Atwood  franchirent les premiers la ligne d’arrivée avec la Porsche 917 K aux couleurs de l’usine Porsche Salzburg n° 23. Hans Herrmann était d’ailleurs présent pour signer des autographes : le succès fût au rendez-vous. Une Porsche 911 GT1 engagée par Kremer au 24 Heures du Mans 1997 était également de la fête, ainsi que d’autres modèles 911, 962, ou un Kremer Spyder K8 aligné au Mans en 1996 pour n’en citer que quelques unes. Chaque année, le “Spécialiste Porsche” Benoit Couturier présente un plateau exceptionnel de Porsche d’endurance comme les 906, 908, 908/3, et des VW camionnette d’assistance d’époque.

 

Comme autres voitures d’endurance, on pouvait admirer une Ferrari 512 M de l’écurie Montjuich, en vente chez Lukas Hüni, une 333 SP qui n’a jamais courue, ainsi qu’une Ferrari 348 GT Competizione “Monteshell” engagée par le JollyClub. Bentley exposait la Speed 8 vainqueur au Mans en 2003 au mains de Capello/Christensen/Smith (N°7). Une Mercedes 300 SL “Gullwing” du Mans 52 était également visible sur le stand Hall & Hall, et BMW Classics avait pour l’occasion restauré une 320 GR5 “Jägermeister”.

 

Bref, une journée ne suffisait pas pour tout admirer, et il fallait faire l’impasse sur les halls les moins intéressants consacrés aux pièces de rechange et vente de voitures entre particuliers, mais cela valait tout de même la peine de faire ce long déplacement pour autant que l’on aime les véhicules classiques.

 

Bruno Dugauquier

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet