Grand-Am

24H Daytona : Manu Collard et Xavier Pompidou chez Aten Motorsports.

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Tony Dowe nous avait présenté lui-même (voir ici) la Ferrari du team Aten Motorsports qui va participer aux prochaines 24 Heures de Daytona. Cette Ferrari n°00, dotée d’un châssis tubulaire conçu par Tony Dowe en personne, devait être initialement pilotée dans la Rolex 24 par Rob Bell, Dominik Farnbacher et Allan Simonsen. Rob Bell avait d’ailleurs procédé aux premiers essais de la Ferrari à Sebring. En fait, il n’en sera lien et l’équipage est totalement modifié. Ce seront certes toujours des pilotes européeens, mais à la place d’un trio international, ce sera un équipage totalement français qui pilotera la voiture.

 

L’équipage sera formé de Xavier Pompidou, Emmanuel Collard, Gabriel Abergel, Christophe Bourret et Pascal Gibon. Quintette de choc,car la réputation de Emmanuel Collard et Xavier Pompidou n’est plus à faire. Manu, en plus de ses nombreuses victoires et titres, dont deux Championnats du Monde Sports Prototypes (1998 et 1999), de sa victoire au général dans les 12 Heures de Sebring en 2008, de plusieurs podiums au Mans dont une victoire en LMP2 et une en GT, et nous en passons beaucoup, a toujours bien réussi à Daytona. Il a même remporté la Rolex 24 en 2005 sur une Riley Pontiac du SunTrust Racing associé à Max Angelelli et Wayne Taylor, et a été troisième en GT en 2008 et deuxième en 2009, à chaque fois sur une Porsche TRG. Xavier Pompidou a également une belle carte de visite avec deux titres Le Mans Series et deux places de vice-champion en GT2, des podiums de catégorie aux 24 Heures du Mans, victoires et podiums en protos en Le Mans Series, et de plus sa pointe de vitesse et son expérience de l’endurance sont bien connues.

 

Collard et Pompidou seront les fers de lance de cet équipage. Leurs équipiers, bien que venus sur le tard à la compétition, ont quant à eux déjà étoffé leur palmarès et connaissent bien l’endurance. Gabriel Abergel est l’équipier attitré de Xavier en VdeV sur la Mosler MT900 aux couleurs de RG512 (2èmes aux 6 Heures de Jarama 2010), a remporté la Série Roscar en 2008 sur une Porsche et a remporté les 24 Heures de Dubai 2009 sur une Porsche du Land Motorsport. Christophe Bourret et pascal Gibon ont décroché cette année le titre dans le Challenge d’Endurance GT de la Série VdeV avec une Porsche 997 RSR du team IMSA Performance MATMUT, avec quatre victoires, battant sur le fil…une Ferrari, celle du Visiom Racing! Ils ont également disputé les 24 Heures de Spa avec IMSA et ont terminé douzièmes. Pascal Gibon est en outre le champion 2009 en Legend Cup.

 

Si ces cinq hommes sont plus habitués à piloter, qui des Mosler, qui des Porsche ou encore des Corvette, l’équipage ne devrait pas avoir de difficultés à s’adapter à la Ferrari, qui portera entre autre les couleurs de RG512, une marque de vêtements qui sponsorise Xavier Abergel et Xavier Pompidou en VdeV. Xavier Pompidou nous a gentiment apporté des éclairages sur cette participation.

 

Xavier, comment s’est fait cet engagement?

“Au départ, entre concurrents mais copains du VdeV, Gabriel Abergel, moi, Pascal Gibon, Christophe Bourret et Raymond Narac, on s’est dit que ce serait sympa de faire les 24 Heures de Daytona, avec une équipe mi-IMSA, mi-RG512. On a d’abord pensé à Porsche. On a pris contact avec TRG, mais ça a été difficile, c’était cher, et finalement on a renoncé pour des raisons budgétaires. On s’est donc retrouvé dans des voies sans issues. J’ai donc recherché une autre solution et je suis entré en contact avec Tony Dowe pour sa Ferrari. Comme Raymond Narac est très marqué Porsche, c’était très délicat pour lui, et donc j’ai pensé à Emmanuel Collard pour venir avec nous.”

 

Au départ, cette Ferrari de l’Aten Motorsports devait être pilotée par Rob Bell, Allan Simonsen et Dominik Farnbacher. Que s’est-il passé?

“Effectivement, Bell a piloté la voiture. Mais financièrement, Tony Dowe n’avait pas les moyens de faire ce qu’il voulait. Donc, le fait d’avoir des gentlemen dans la voiture l’arrangeait pour son budget.”

 

Quelles sont les ambitions pour Daytona?

“Pour la victoire, c’est peut-être plus sûr d’être sur une Porsche ou sur une Mazda, mais courir avec cette Ferrari, c’est une belle opportunité. Tony Dowe a de sérieuses références et c’est sympa d’être les premiers à courir avec la Ferrari.”

 

Un podium peut-être?

“De toutes façons, c’est ce que nous allons chercher.”

 

Le problème, ce sera peut-être la consommation de la Ferrari par rapport aux Porsche et aux Mazda?

“En fait, Tony a l’air confiant de ce côté-là. Cela fait un an qu’il prépare la voiture, et avec l’expérience qu’il a, on peut lui faire confiance.”

 

Tu as déjà roulé avec Manu…

“On a souvent couru l’un contre l’autre, mais ça fait longtemps qu’on n’a pas roulé ensemble. Cela doit remonter aux 1000 km du Mans quand on avait couru tous les deux sur une Porsche Sebah LMGT.”

 

Est- ce que vous allez participer cette semaine aux essais préliminaires de Daytona?

“Oui, oui, on part mercredi. Trois journées d’essai, c’est bien, comme ça tout le monde va pouvoir prendre ses marques. C’est bien organisé, il y a un bon planning.”

 

Changeons un peu de sujet. Qu’en est-il du reste de ta saison?

“On va refaire le VdeV avec Gaby Abergel et la Mosler. J’aimerais bien faire une saison complète en Le Mans Series, mais pour l’instant il n’y a rien de concret. En plus, je viens de monter mon entreprise et je suis bien occupé, aussi il faudrait vraiment que j’aie quelque chose de sérieux. Sinon, une saison avec Manu, ce serait très bien, on aimerait bien rouler ensemble, mais il n’y a rien actuellement.”

 

Propos recueillis par Claude Foubert

 

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet