American Le Mans Series

Benjamin Leuenberger rassuré sur le potentiel de la Panoz Abruzzi.

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Après un léger galop d’essais au Petit Le Mans, la Panoz Abruzzi a enfin fait ses premiers tours de roues en compétition lors des 12 Heures de Sebring, l’auto étant pilotée par Benjamin Leuenberger et Ian James (In English). Malheureusement, la GT voulue par Don Panoz n’a pas rallié l’arrivée, mais Benjamin Leuenberger est confiant pour la suite : « La Panoz a un gros potentiel. La maniabilité de l’auto est bonne. Les temps ont été encourageants tout le week-end. La Panoz Abruzzi a roulé dans le peloton des GTE, catégorie qui est considérée comme la plus difficile en ALMS. Pour toute l’équipe Sebring a été plus un test qu’une course. La voiture est arrivée seulement une semaine avant la course et nous n’avons pas pu la tester avant. »

 

En course, la malchance n’a pas épargné la Panoz Abruzzi avec un problème de palettes au volant suivi d’un souci moteur : « C’est vraiment dommage car nous avons eu des soucis dès les essais libres et les pépins sont revenus dès le début de course. Mais je pense que la Panoz a un fort potentiel et il nous faut juste du temps pour poursuivre le développement. »

 

Il est possible que la Panoz Abruzzi soit absente du prochain meeting de Long Beach : « Peut-être que nous ne serons pas au départ du prochain meeting ALMS en avril pour nous concentrer sur le développement de l’auto. Les impressions et l’expérience de Sebring nous confortent pour la suite. »

 

Citation issue du communiqué du pilote

 

Laurent Mercier

 

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet