European Le Mans Series

HTTT, Qualifs : Neel Jani (Lola-Toyota) met tout le monde d’accord !

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

C’est dans la toute dernière minute que tout s’est joué dans la qualification des 6 Heures du Castellet, avec la pole pour Neel Jani sur la Lola-Toyota Rebellion Racing, en 1.46.783. On pensait s’acheminer vers une pole Pescarolo, mais c’était sans compter sur la hargne du pilote suisse, Manu Colard échouant finalement à 242 millièmes. Malgré une amélioration en fin de séance, Olivier Pla est resté troisième sur la Zytek 09SC Quifel ASM Team, dans la même seconde que le poleman, le Toulousain étant gêné dans son tour rapide par une Lola/Rebellion. La seconde Lola-Toyota/Rebellion Racing de Jean-Christophe Boullion termine au quatrième rang, mais à 1.7s. La dernière LMP1 en piste est 11ème, avec l’Aston Martin AMR-One de Stefan Mücke repousée à plus de cinq secondes. Les ORECA 03 ont une nouvelle fois dominé la catégorie LMP2, avec la pole pour Matthias Beche (TDS Racing), devant Dominik Kraihamer (Boutsen Energy Racing). Tom Kimber-Smith a pris le troisième temps, tout juste devant une autre ORECA 03, à savoir celle de Thor-Christian Ebbesvik (Race Performance). La Lola B11/40 Pecom Racing et la Norma M200P Extreme Limite AM Paris complètent le top ten. Les deux HPD n’ont toujours pas brillé avec Strakka Racing 13ème, et RML qui n’a pas pris la piste.

 

Hope Racing rafle le meilleur temps en Formula Le Mans avec le débutant Nicolas Marroc qui a mis tout le monde d’accord. Le Vendéen a pris le meilleur sur Elton Julian (Genoa Racing) et Phil Keen (Neil Garner Motorsport). Suivent ensuite Patrick Simon (Pegasus Racing) et Nicolas Misslin (JMB Racing).

 

Peu convaincantes depuis le début du week-end en GTE, les Ferrari F458 Italia ont bien redressé la tête en qualifications avec quatre autos dans les cinq premiers. La pole revient à Gianmaria Bruni (AF Corse) en 1.58.522. L’Italien s’est vite placé en haut de la feuille des temps , après un chassé croisé entre Allan Simonsen (F458/Hankook Farnbahcer) et Nicolas Armindo (Porsche 911 GT3-RSR/IMSA Performance-Matmut). Finalement, c’est une Aston Martin Vantage GT2 qui partira en première ligne avec Tomas Enge qui n’a concédé que 251 millièmes. Derrière, on retrouve Rob Bell (JMW Motorsport) à 597 millièmes, Toni Vilander (AF Corse) et Allan Simonsen (Hankook Team Farnbacher). Notons que neuf GTE se trouvent dans la même seconde. Marco Holzer (ProSpeed Competition) a été le plus véloce des pilotes Porsche, l’Allemand échouant au 6ème rang, soit en 3ème ligne. Une fois de plus, Nicolas Armindo (Porsche/IMSA) est venu jouer dans la cour des GTE-Pro avec sa 911 GT3-RSR Spec 2010. Il a clairement atomisé la concurrence en GTE-Am, se classant dans la même seconde que le poleman GTE-Pro. Le champion en titre de la Porsche Carrera Cup allemande a fait mieux que Richard Lietz (Felbermayr-Proton), champion sortant, et Patrick Pilet (IMSA Performance-Matmut). Si les neuf premiers se tiennent en quelques dixièmes, le trou est fait avec la concurrence, puisque Sam Hancock (Aston Martin Vantage GT2/Jota AMR) est relégué à près de deux secondes.

 

Départ de la course demain à 12 heures…

 

Laurent Mercier

 

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet