European Le Mans Series

Une nouvelle étape du développement pour l’AMR-One au Castellet.

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Pour sa première course, l’AMR-One n’apparaîtra pas dans les classements, ayant bouclé 96 tours seulement, contre 185 à la Pescarolo-Judd LMP1 victorieuse.

 

Aston Martin Racing n’en tire cependant pas de conclusions défaitistes, le communiqué publié par AMR parlant d’un “troisième test de 96 tours”. Troisième, puisque après avoir fair le shakedown de la voiture à Fen End et Snetterton, AMR avait tourné brièvement sur le circuit de Dijon-Prenois pour son premier test, le deuxième étant constitué par les essais libres, où la LMP1 boucla 22 tours seulement, et les qualifications.

 

L’AMR-One a donc plus que doublé son kilométrage lors de ces Six Heures du Castellet et le team a nécessairement renregistré des informations qui lui seront profitables. Le moteur, en proie à un misfire persistant, ne permit pas au proto de donner sa pleine puissance, les pilotes profitant de la course pour faire du développement -balance et set-up- quand la voiture était en piste.

 

George Howard-Chappell : “Ce week-end a amené des progrès notables à notre programme de développement. Nous avons pu faire des essais en conditions de course, avec une meilleure compréhension de la façon dont la voiture se comporte dans le trafic, sur la bonne trajectoire et en dehors de celle-ci.

Nous avons résolu des problèmes de jeunesse inévitables, et nous avons commencé à nous concentrer sur les caractéristiques dynamiques de la voiture. Je veux insister sur le fait que nous ne sommes qu’au début du processus de développement; nous rentrons maintenant à la maison pour continuer notre préparation pour la Journée Test du Mans en fin de mois.”

 

Darren Turner : “Nous avons fait quelques progrès intéressants ce week-end et la voiture a évolué de manière significative au cours de chaque séance, alors que nous connaissons la voiture de plus en plus. Nous avons connu une bonne heure et demie en début de course et ensuite nous avons dû régler quelques petits problèmes, toute la journée a été comme ça -c’est comme une séance d’essais de six heures. D”une manière générale, la voiture paraît bien – nous alllons aller de l’avant grâce à ce que nous avons appris aujourd’hui.”

 

Info ou intox? Nous aurons une idée un peu plus précises dans trois semaines au Mans lors de la Journée Test, mais le temps presse pour AMR : les 24 Heures sont dans mois de trois mois…

 

Citations extraites du communiqué Aston Martin Racing,

 

Claude Foubert

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet