Le Mans

Journée Test : Les missions à remplir des ORECA 03…

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Après des débuts en compétition aux 12 Heures de Sebring puis aux 6 Heures du Castellet, plusieurs ORECA 03 seront engagées aux 24 Heures du Mans, avec un modèle aligné directement par le Team ORECA-Matmut. Dès la Journée Test, trois autos « privées » seront sur la piste, avec Race Performance, Signatech Nissan et TDS Racing, sachant que cette dernière ne sera pas au départ de l’épreuve en juin prochain. Avec quatre ORECA 03 en piste dimanche, ORECA « constructeur » compte bien recueillir un maximum d’informations pour le futur, ce que confirme David Floury, Directeur Technique du Team ORECA-Matmut : « Notre objectif aux 24 Heures du Mans sera d’obtenir le meilleur résultat en LMP2, quelque soit le nom de l’écurie qui sera la mieux classée. Nous voulons montrer le potentiel de l’auto, mais plus encore emmagasiner un maximum d’expérience avec la ORECA 03 afin de la faire évoluer pour 2012 et de proposer le meilleur package à nos clients. »

 

Le Directeur Technique explique les objectifs de la Journée Test : « David (Hallyday) a déjà roulé à bord de la ORECA 03, mais il a besoin de bien la prendre en mains au Mans. Alexandre (Prémat) la découvrira totalement. Quant à Dominik (Kraihamer), c’est le seul à l’avoir pilotée en course, mais il doit apprendre le mythe du Mans. A travers ces essais, nous souhaitons définir les bases de réglage pour la semaine des 24 Heures du Mans. Notre démarche est totalement transparente. D’une part, notre voiture sera totalement identique à nos teams-clients. D’autre part, nous jouerons livre ouvert avec eux. Nous voulons les aider et la présence de Dominik, pilote du Boutsen Energy Racing, conforte cette idée. Notre but est de leur proposer différentes préconisations, que ce soit au niveau des réglages mécaniques, que de l’aéro. » D’où l’importance de cette journée d’essais sur le grand circuit sarthois : « Compte tenu du système de maîtrise des coûts, le règlement est restrictif, mais il permet de proposer un « kit Le Mans ». L’une de nos missions sera de valider sa pertinence et de finaliser complètement sa définition. L’histoire a prouvé qu’aucune simulation ne remplace Le Mans. Rouler sur cette piste permet de tirer de très nombreux enseignements, qui sont généralement essentiels pour le développement d’une voiture. La fiabilité, la performance, mais aussi des spécificités telles que le taux de charge, les vitesses de pointe… Nous voulons assimiler cela dès cette année pour améliorer encore la ORECA 03 ! »

 

Citation issue du communiqué du team

 

Laurent Mercier

 

 

 

 

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet