Le Mans

Henri Pescarolo : "Négativement optimiste.."

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

L’aventure continue pour le Pescarolo Team Autovision pour le retour aux affaires de l’équipe de Henri Pescarolo.

 

Après la victoire en Le Mans Series dans les Six Heures du Castellet, l’équipe était de retour au Mans pour la Journée Test, après l’année d’interruption que l’on sait. La Pescarolo Judd n°16 de Christophe Tinseau, Emmanuel Collard et Julien Jousse a terminé la journée au huitième rang absolu, le premier des prototypes “essence” derrière les sept “diesel”, mais à près de neuf secondes du chrono de Tom Kristensen et de l’Audi R18 TDI n°3.

 

Henri nous avait précédemment déclaré qu’il y avait des “équivalences qui n’étaient pas forcément équivalentes”, à propos des différences de performances entre les diesel et lles essence. Son jugement n’a pas changé après cette Journée Test.

 

Henri Pescarolo : “Il faut être négativement optimiste. Maintenant la démonstration est évidente et je laisse à l’Automobile Club de l’Ouest le soin d’analyser les chronos enregistrés aujourd’hui et d’en tirer les conclusions qui s’imposent. Une chose est sûre, il y a au moins une centaine de chevaux d’écart entre les deux types de motorisations, et on sait maintenant que pour les 24 Heures du Mans, à moins d’une hécatombe, ce que je ne souhaite pas, ou d’un réajustement des équivalences, ce que j’espère, le podium demeurera inaccessible aux LMP1 essence.  

 

Par contre, ce qui est positif, c’est que nous avons vécu une journée de rêve : la météo était idéale et Claude Galopin notre Directeur Technique, a eu tout loisir de définir un équilibre aérodynamique optimum pour adapter notre Pescarolo-Judd LMP1 à la spécificité du circuit des 24 Heures.

 

De plus, nous avons démontré la fiabilité de notre voiture, ces 8 heures d’essais venant s’ajouter aux 9 heures effectuées sur le circuit Paul Ricard.”

 

 

Le programme d’essais a été bouclé intégralement par les pilotes. Face au stand de Pescarolo Team Autovision,selon une tradition maintenant bien ancrée, les supporters de Henri Pescarolo étaient déjà nombreux.

 

 

A noter que les partenaires de l’équipe, Eolen et Nerim, avaient fait le déplacement, tandis que Autovision organisait la finale du concours destinant à intégrer ceratins de ses contrôleurs à l’équipe sarthoise au Mans en juin prochain.

 

Citations extraites du communiqué du team,

 

Claude Foubert

 

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet