FIA World Endurance Championship

Imola : 50 engagés, et des absents de marque !

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

La dernière liste des engagés des 6 Heures de Imola fait état de 50 autos. Rappelons que le meeting italien compte à la fois pour l’ILMC et les Le Mans Series. On a perdu quelques unités en route, dont Quifel-ASM Team et le Team ORECA-Matmut. L’écurie varoise victorieuse de la manche inaugurale de l’Intercontinental Le Mans Cup aux 12 Heures de Sebring ne sera donc pas de la partie en Italie avec sa Peugeot 908 HDi FAP. On devrait toutefois retrouver les deux absents dès le meeting suivant à Silverstone. Le Team ORECA-Matmut a indiqué que l’épreuve était trop proche des 24 Heures du Mans, et que l’auto devait être révisée complètement. On note aussi la présence d’une seule OAK-Pescarolo en LMP1, avec la n°15 de Moreau/Ragues. Bien entendu les deux têtes d’affiches seront là avec deux Audi R18 TDI contre deux Peugeot 908. Chez Audi, Bernhard/Fässler et Kristensen/Mcnish en découdront, alors que Bourdais/Davidson et Montagny/Sarrazin iront quant à eux à la lutte dans le clan Peugeot. Après la belle performance aux 24 Heures du Mans, Rebellion Racing fera tout pour continuer sur sa lancée, alors que Pescarolo Team Autovision tentera la passe de trois en Le Mans Series. On notera que la Lola B09/80 du Guess Racing Europ est bien inscrite, avec l’équipage Thor-Christian Ebbesvik, Chapman Ducote et le Canadien Kyle Marcelli, soit deux pensionaires de l’ALMS chez Intersport Racing. Mik Corse sera le seul représentant Zytek, avec Cortes/Geri/G.Piccini. En revanche, Hope Racing ne sera pas du voyage, tout comme Aston Martin Racing et sa AMR-One.

 

Du côté des LMP2, pas de grands chambardements, si ce n’est l’arrivée d’une seconde OAK-Pescarolo, confiée à Jacques Nicolet et Richard Hein. Après une victoire au Paul Ricard HTTT puis au Mans, Greaves Motorsport sera à nouveau à classer parmi les favoris avec sa Zytek-Nissan pour Ojjeh/Lombard/Kimber-Smith. La concurrence viendra une nouvelle fois des ORECA 03, qui seront au nombre de quatre : TDS Racing, Signatech-Nissan, Race Performance et Boutsen Energy Racing. Il faudra aussi compter sur Level 5 Motorsports, troisième dans la Sarthe, ainsi que RML, Strakka Racing, RLR Msport, Pecom Racing et Extreme Limite AM Paris.

 

Quatorze GTE-Pro composent le plateau avec Pedro Lamy qui viendra renforcer BMW Motorsport, le Portugais faisant cause commune avec Dirk Werner, alors que J.Müller/Farfus se partageront la seconde BMW M3. Luxury Racing fera débuter Ralph Firman, présent habituellement en International GT Open au sein de la structure de Alexandre Repovic. Le Britannique épaulera François Jakubowski et Anthony Beltoise. Stéphane Ortelli et Fred Mako auront à cœur de renouer avec le haut du classement au volant de la Ferrari F458 n°59. AF Corse sera une nouvelle fois un sérieux client à la victoire, qui plus est sur ses terres, avec Fisichella/Bruni d’un côté et Melo/Vilander de l’autre. On peut toutefois faire confiance à Porsche pour redresser la tête, que ce soit Felbermayr-Proton (Lieb/Lietz), IMSA Performance-Matmut (Pilet/Henzler) ou ProSpeed Competition (Holzer/Goossens). N’oublions pas non plus la Ferrari F458/Hankook Team Farnbacher de Simonsen/Farnbacher. Les deux Lotus Evora seront également de la fête, avec le retour de Lukas Lichtner-Hoyer dans le baquet de la n°64 aux côtés de Oskar Slingerland et Martin Rich. La Lotus de pointe sera à nouveau partagée par Hirschi/Mowlem/Rossiter.

 

Après sa victoire au Mans, Larbre Compétition sera la tête d’affiche du GTE-Am avec sa Corvette C6.R pour Canal/Gardel/Bornhauser, mais la partie ne sera pas pour autant facile avec des adversaires de taille, tel AF Corse et le trio Lémeret/Perazzini/Cioci. Patrick Long renforcera la Porsche 911 GT3-RSR/Proton Competition de Roda/Ried, tandis que Bryce Miller sera sur la troisième auto du team allemand, avec Felbermayr Jr et Sr. L’Aston Martin Vantage Gulf AMR Middle East ne figure pas sur la liste des engagés.

 

Si Hope Racing ne fera pas rouler sa ORECA SWISSHYTECH-Hybrid en LMP1, le team suisse sera en revanche bien en piste avec sa ORECA-FLM 09, où Tor Graves rejoindra Luca Moro et Zhang Shanqi. Les trois premiers au championnat seront eux aussi bien là, à savoir Pegasus Racing, Genoa Racing et Neil Garner Motorsport. JMB Racing est également inscrit. La liste des engagés est ici.

 

Laurent Mercier

 

 

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet