Divers

British GT : Le titre GT3 au CRS Racing…

thumbnail
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Les championnats 2011, internationaux ou nationaux, touchent à leur fin, et le British GT n’échappe pas à la  règle. Son épilogue avait lieu aujourd’hui à Silverstone, dans le cadre du même meeting que la Blancpain Endurance Series.

 

C’est le CRS Racing qui a raflé la mise en GT3, avec la Ferrari 458 Italia n°10, avec pour particularité d’avoir un équipage composé du père – Jim- et du fils, Glynn Geddie. C’est la première fois qu’un équipage père-fils est titré en British GT.

 

Jim et Glynn Geddie ont assuré leur couronne aujourd’hui en prenant la troisième place de la dernière manche -une course de deux heures- après un excellent premier relais de Jim Geddie. Ils remportent le titre avec 144 points contre 130 points à leur suivant, David Ashburn (Porsche 997 GT3 R Trackspeed), Duncan Cameron et Matt Griffin (Ferrari 458 Italia Mtech) complétant le podium 2011.

 

Glynn Geddie : « Je pense que c’était plus stressant pour les gars dans le stand que pour moi. Vers la fin de course, j’ai eu un léger contact, aussi j’ai levé un peu le pied, le team m’ayant annoncé que c’était  suffisant pour remporter le titre. C’est super de le remporter, particulièrement puisque je venais ici pour gagner après avoir été deuxième l’année dernière. C’est la première année de compétition de mon père à ce niveau et il a progressé à chaque course, aussi c’est exceptionnel de partager ce titre avec lui. »

 

Andrew Kirkaldy, Team Principal du CRS Racing : “Le team du British GT est issu de notre team de Formule Renault. Nous avons pris des mécaniciens de notre programme monoplace, nous leur avons fourni quatre nouveaux pilotes et deux nouvelles voitures et ils ont fait un travail remarquable. Les Geddie ont extrêmement bien fonctionné ensemble. Jim a beaucoup appris et est devenu un vrai pilote accompli. La Ferrari a été performante tout au long de l’année et a prouvé immédiatement sa compétitivité. Elle a clairement été la voiture à battre. Le British GT a été une grande part de l’héritage de CRS depuis que Chris Niarchos et moi-même avons fait courir des GT en 2008. Nous l’avons disputé deux fois et nous l’avons remporté les deux fois. Ce titre est une conclusion idéale de ce chapitre de notre histoire. »

 

Citations extraites du communiqué du CRS Racing,

 

Claude Foubert

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet