GT Tour

Duqueine Engineering dévoile ses couleurs 2015 et ses ambitions

IMG_8572
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Pour sa deuxième saison d’existence, le Duqueine Engineering rempile en Championnat de France avec une paire de Ferrari 458 Italia GT3 et deux solides équipages composés de Anthony Beltoise, Gilles Duqueine et Roland Bervillé d’un côté, et Romain Brandela, Nelson Panciatici et Bruno Strazzer de l’autre. Le team basé à Alès reprend le chemin des circuits ces jours-ci pour une séance d’essais bouclée à Lédenon. Chez Duqueine Engineering, les ambitions sont claires et affichées : les titres Pilotes et Equipes.

IMG_8573Les deux Ferrari reçoivent une nouvelle livrée, chacune avec une bande périmétrique. Yann Belhomme, team principal, nous explique les raisons de ce choix : “Nous souhaitions nous détacher du rouge Ferrari avec la volonté d’avoir une livrée sobre autour du noir brillant. Le bleu et le rouge permet déjà de différencier les autos sur la piste. La bande périmétrique est un choix mûrement réfléchi car on souhaite garder cette identité à l’avenir, un peu à l’image de Gulf ou de Gordini avec ses deux bandes. La bande souligne l’aérodynamique chère au groupe Duqueine. Nous avons voulu épurer la déco pour laisser la place aux partenaires qui nous suivent et ne pas se noyer sous une charte graphique. L’équipe a gagné en maturité. Pour l’anecdote, le bleu est différent de l’année passée car celui-ci est le “bleu Alpine” en clin d’oeil à la marque. Nous sommes enchantés que Signatech-Alpine et Philippe Sinault nous laissent Nelson (Panciatici). J’ai un profond respect pour tout le travail accompli par Philippe. L’auto portera d’ailleurs le numéro 36.”

IMG_8563Avec deux équipages prêts à jouer le haut de tableau, les ambitions sont donc relevées pour cette campagne nationale : “L’objectif est clairement d’aller chercher les titres Pilotes et Equipes. La couronne Equipes est l’ambition prioritaire pour un directeur d’équipe. Pour y arriver, nous avons deux bons équipages. L’arrivée d’un troisième pilote permet de redynamiser le championnat, ce qui selon moi est très positif. Notre image donnée en 2014 a payé car les demandes de pilotes ont été assez fournies. Il reste maintenant à ce que le plateau prenne forme dans une situation économique encore peu favorable.”

IMG_8565En complément à son engagement en France, le Duqueine Engineering aimerait bien s’aligner en Blancpain Endurance Series : “Nous sommes toujours à la recherche de pilotes pour monter un programme complet. Nous pourrions avoir un équipage différent pour les 24 Heures de Spa, à l’image de ce que met en place le Team AKKA-ASP. L’idée de Jérôme Policand est bonne car cela permet de diminuer les budgets pour les pilotes qui ne peuvent participer à la totalité du championnat.”

Sur le long terme, l’équipe souhaite s’inscrire dans la durée en GT3 : “Nous allons suivre de près les nouvelles GT3 même si notre relation avec Ferrari est parfaite. L’auto plaît aux clients. On regarde aussi du côté de la Renault R.S. 01 qui pourrait être acceptée dans divers championnats.”

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet