WeatherTech SportsCar Championship

Elton Julian (DragonSpeed) : “La possibilité d’aller chercher la victoire est bien là”

12801299_1007511299335372_5881833206714535205_n
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

DragonSpeed défendra les couleurs ORECA ce week-end aux 12 Heures de Sebring avec sa ORECA 05 pilotée par Nicolas Lapierre, Nicolas Minassian et Henrik Hedman. L’équipe basée en Floride partira ensuite à l’assaut de l’European Le Mans Series, avec Nicolas Lapierre en capitaine de route, associé à Henrik Hedman et Ben Hanley. DragonSpeed, actuellement 8ème sur la liste des suppléants des 24 Heures du Mans, pourrait retirer sa monture. (In English)

Après le Pirelli World Challenge et la Blancpain Endurance Cup, le programme LM P2 est un nouveau challenge pour l’équipe dirigée par Elton Julian. « Je pense qu’il y a seulement un ou deux gars déjà présents avec nous en GT3 » a déclaré Elton Julian à Sportscar365.

En plus d’un line-up de pilotes affuté, Elton Julian a amené d’autres talents, tels que Steve Noakes, son ancien mécanicien du temps de la Formule 3 qui est allé jusqu’en Formule 1 en tant que chef d’équipe, sans oublier Leon Gutfreund, ingénieur en chef.

« J’ai de suite compris tout ce que je devais faire » a souligné Elton Julian. « Je sais ce que les équipes roulant en FIA WEC font. Je sais aussi comment se comporte l’équipe qui a remporté le titre ELMS. La dernière équipe pour laquelle j’ai piloté était Greaves Motorsport. La marche est importante comparée à une GT3. Un prototype vous expose en tant qu’équipe. Quelle que soit l’erreur, la voiture ne bouge pas. Il faut donc un bon travail qui soit en plus précis. »

DragonSpeed a pris livraison de sa ORECA 05 en novembre dernier avec dans la foulée pas moins de sept journées d’essais au Paul Ricard, Austin et Sebring. Lors des essais organisés le mois dernier par l’IMSA à Sebring, Nico Lapierre a placé l’ORECA 05 aux avant-postes. « Il a fallu gérer les pneus Continental en lieu et place des Dunlop » a confié Julian. « Bien sûr, Henrik a dû apprendre la voiture et trouver la performance. Sur un plan général, la progression a été bonne avec un très, très bon test à Sebring. La voiture ne tourne pas d’elle-même. Il faut beaucoup d’heures de travail pour la mettre sur de bons rails mais la récompense est au bout de la préparation. »

12799057_1007511269335375_6841085215703716660_n

La participation aux 12 Heures de Sebring doit permettre à l’équipe de se rôder, mais la bonne performance entrevue aux essais permet d’avoir des ambitions plus élevées : « Henrik arrivera à Silverstone après avoir piloté l’auto sur l’une des plus grandes courses. La façon dont nous allons débuter notre programme ELMS sera différente à cause de cela. Les attentes de l’équipe sont plus fortes. Ce n’est pas toujours une bonne chose mais je pense que nous avons gagné en confiance. »

En dépit d’une Balance de Performance moins favorable aux LM P2, Elton Julian s’attend à ce que sa monture soit dans le coup : « Nous avons essentiellement une course divisée en deux. Nous voulons passer à travers la première moitié et le premier cycle pour Henrik. S’il connaît un relai assez propre, alors je pense que la possibilité d’aller chercher la victoire est bien là. » Nicolas Lapierre a déjà connu le succès à Sebring, du temps de la Peugeot 908 HDi FAP du Team ORECA-Matmut en 2011.

« Nous avons la possibilité de décrocher notre plus grand résultat » a confié Elton Julian. « Si personne ne cache sa performance, alors nous avons une chance. J’ai une équipe pleine de gens expérimentés et motivés pour la plus grande course d’endurance en Amérique et la deuxième après Le Mans. C’est arrivé plusieurs fois dans ma vie où un outsider a gagné au général. On arrive sur un programme LM P2. Nous savons que nous ne sommes pas un team d’usine Chevy en DP, mais bravo à l’IMSA car nous avons une chance. Je ressens quelque chose de positif car c’est un grand événement. Je viens ici avec ma P2 et nous avons une chance de gagner. »

DragonSpeed ne sera pas présent aux Essais Officiels de l’European Le Mans Series dans quelques jours, mais Elton Julian espère pouvoir rouler en Angleterre avant le coup d’envoi de l’ELMS.

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet