FIA World Endurance Championship

Ford Chip Ganassi Racing : “Ne vous méprenez pas, nous courons pour gagner”

23827682879_b31f4d3dad_k
0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

En alignant une paire de Ford GT en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, la marque de Détroit compte bien venir troubler la lutte des trois opposant depuis 2012 Aston Martin, Ferrari et Porsche. Pour couronner le tout, Ford Chip Ganassi Racing alignera pas moins de quatre autos aux 24 Heures du Mans afin de célébrer du mieux possible le 50ème anniversaire de la victoire de la Ford GT40 Mk II de Bruce McLaren et Chris Amon. Les quatre pilotes pour la campagne FIA WEC ont de quoi jouer le haut de l’affiche avec Olivier Pla, Stefan Mücke, Andy Priaulx et Marino Franchitti.

« Ne vous méprenez pas, nous courons pour gagner » a déclaré Dave Periak, directeur mondial de Ford Performance. « Pour soutenir la concurrence à ce niveau, vous avez besoin de la meilleure voiture, la meilleure équipe et les meilleurs pilotes. Nous avons recruté Stefan, Olivier, Andy et Marino à piloter la Ford GT car ils font partie des meilleurs dans le monde. »

Chip Ganassi, propriétaire de l’équipe, a fait le déplacement jusqu’en Angleterre pour suivre la présentation des pilotes : « Je suis ravi d’être dans le quartier général de l’équipe en Angleterre pour le lancement du team FIA WEC. Comme nous l’avons fait le mois dernier avec les pilotes WeatherTech SportsCar Championship, nous avons sélectionné des pilotes ayant un cœur, une pointe de vitesse et qui n’ont plus rien à prouver dans les courses d’endurance. C’est un team global qui va faire rouler les autos dans les deux championnats et je suis impatient que la course débute. »

24070170402_a4f5303de2_k

Le Chip Ganassi Racing va pouvoir s’appuyer sur l’expérience de George Howard-Chappell, qui a rejoint Multimatic après plusieurs années passées à la tête d’Aston Martin Racing. « Il ne peut pas y avoir quelque chose de plus compétitif que Le Mans et c’est ce qui rend la victoire si spéciale » a déclaré GHC. « Tout doit être parfait et même avec cela, il faut une dose de chance pour franchir la ligne d’arrivée en premier. La Ford GT a été construite pour revenir au Mans et nos quatre pilotes ont tout ce qu’il faut pour affronter la concurrence la plus serrée au monde. »

Marino Franchitti n’arrive pas en terrain inconnu chez Ford puisqu’il a remporté les 12 Heures de Sebring 2014 pour le compte du Ford Chip Ganassi Racing sur la Riley-Ford équipée du moteur EcoBoost. « Dès mon premier test avec la Ford GT, je suis tombé amoureux et je voulais juste la piloter encore et encore » a confié l’Ecossais. « C’est incroyable de faire partie du retour de Ford dans les courses GT internationales et de revenir 50 ans après la première victoire de Ford au Mans. La voiture est facile à piloter et les nouvelles règles GTE permettent de voir des GT plus performantes. Ford et ses partenaires ont construit une voiture fantastique. »

23563962973_5b50f4207e_k

Fidèle à Aston Martin Racing en FIA WEC depuis les débuts du FIA WEC en 2012, Stefan Mücke va retrouver George Howard-Chappell avec qui il a travaillé chez AMR. « Je suis ravi de faire partie d’un tel programme, spécialement du fait de l’histoire de Ford au Mans » a indiqué l’Allemand. « Le Mans est une course très spéciale pour chaque pilote. C’est l’une des courses que nous voulons tous gagner car c’est quelque chose de compliqué à obtenir. Je suis passé tout près dans le passé et maintenant j’espère qu’avec Ford nous pourrons le réaliser. »

24190438365_cdbb59716f_k

En recrutant Olivier Pla, Ford s’assure les services de l’un des meilleurs pilotes d’endurance de la planète. « C’est un grand honneur pour moi de représenter Ford » a déclaré le Français. « La Ford GT est une auto très spéciale et c’est un privilège pour moi de pouvoir la piloter. Le niveau de compétition va être incroyablement élevé en FIA WEC et je suis impatient d’en débuter. Sur un plan personnel, en tant que Français, rouler au Mans sur une Ford GT sera quelque chose de très spécial. »

23895269750_d87f17e8bf_k

Après une longue carrière chez BMW Motorsport, Andy Priaulx relève un nouveau défi : « Un nouveau projet est toujours excitant mais pour moi, piloter la Ford GT en FIA WEC est juste un autre niveau. Je suis impatient d’en prendre le volant et de débuter les préparatifs en vue de la saison. Tout fan de sport automobile va se rappeler l’icône Ford GT40 du passé, et pour moi faire partie de ce programme 50 ans après la victoire historique de Ford au Mans est un privilège. »

24190534665_727574b57f_k

Si Stefan Mücke renforcera l’un des deux équipages aux 24 Heures de Daytona, Andy Priaulx sera quant à lui sur l’une des Riley-Ford du Chip Ganassi Racing qui alignera au total quatre autos en Floride avec deux GT et deux prototypes. La répartition des équipages pour le FIA WEC n’est pas encore confirmée. Ce qui est sûr, c’est que Ford Chip Ganassi Racing va encore devoir recruter pour boucler ses équipages pour les 24 Heures du Mans où douze pilotes sont attendus.

Ford Chip Ganassi Racing compte désormais dans ses rangs neuf pilotes avec Sébastien Bourdais, Ryan Briscoe, Joey Hand, Dirk Müller, Richard Westbrook, Olivier Pla, Andy Priaulx, Marino Franchitti et Stefan Mücke. A noter que Billy Johnson qui a fait office de pilote de développement n’a pas été titularisé.

Publicité

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 0 Flares ×

Publicité

Sur le même sujet